Fin de la séance, un aperçu du nombre de planches remontées du sous-sol

Les planches pédagogiques ont été remontées du sous-sol, c’est l’heure d’un premier bilan et d’une heureuse découverte.

L’état des planches directement exposées à l’humidité de la cave nécessitera au mieux un soin particulier et méthodique pour dépoussiérer et assainir la surface cartonnée, au pire les exemplaires les plus touchés devront être écartés de la sélection. Ce travail de reconditionnement sera abordé lors d’une prochaine séance où Nathalie Louis, régisseuse des musées de Poitiers, présentera son travail et exposera les questions de conservation préventive.

La bonne surprise vient des cadres remontés qui contenaient chacun une liasse de planches. Serrées les unes contre les autres, elles sont, certes un peu humides, mais elles ne présentent que peu d’altérations et elles n’ont rien perdue de leurs couleurs.

C’est finalement une collection de plus de cent planches qu’il faut maintenant nettoyer, inventorier, étudier…


photographie : Vincent Lagardère, Alienor.org, Conseil des musées