Les clubs musées du lycée Guez-de-Balzac d'Angoulême

 

Sommaire

L'histoire des collections

 

L’histoire des collections est étroitement liée à celle du Lycée et de ses enseignants.

 

Squelette de dauphinBouteilles de Leyde en batterieLe lycée Guez de Balzac (ancienne carte postale)

 



Le Lycée prend sa source dans la Renaissance. François 1er établit une Université à Angoulême en 1516 qui est transformée en Collège Royal en 1541 par son fils. C’est à cette époque que Jean Louis Guez de Balzac, écrivain, fut élève de l’établissement qui porte son nom depuis 1962.
Après la Révolution, l’établissement est remplacé en 1795 par l’Ecole Centrale d’Angoulême. En 1797, on s’efforce d’utiliser, pour former un cabinet de Physique et d’Histoire Naturelle, les dépôts scientifiques dans lesquels on avait réuni les instruments et machines qui appartenaient aux émigrés et/ou aux corporations religieuses. Dans la collection à cette époque, deux sphères de cosmographie de 1599 sont répertoriées.

En 1800, l’Ecole Centrale s’établit dans les locaux de l’Abbaye de Beaulieu. Par la suite c’est un Collège communal qui la remplace.
En 1835 on sait, grâce à une note d’un inspecteur général (Ampère) qui visite l’établissement, que la collection est dans un état « délabré ». Les locaux sont vétustes et leur démolition est décidée en 1840. Parallèlement, une ordonnance de Louis Philippe crée, à la place du Collège communal, un Collège Royal. Ce Collège s’installe provisoirement à l’Ecole de la Marine. La construction du nouveau bâtiment est dirigée en 1844 par Abadie père et fils et durera 2 ans. En 1846, les locaux actuels sont occupés, puis deux ans plus tard, le Collège Royal est appelé Lycée. Il deviendra Lycée Impérial en 1852.

Un catalogue d’inventaire de 1861 répertorie une importante collection de Physique, Chimie Histoire Naturelle et Géologie. Ce catalogue nous révèle également que les objets dont l’origine n’est pas mentionnée proviennent du cabinet d’Histoire Naturelle de la ville.
D’après les comptes de 1894, le cabinet de Physique et d’Histoire naturelle possède une collection d’une valeur de 25,000 f alors que celle de la bibliothèque s’élève à 16,000 f (à titre indicatif, les bâtiments étaient évalués à 1,500,000 f ).

Toutes ces collections servent encore à l’enseignement des sciences même si cela s’effectue dans une moindre mesure. Grâce à leur entretien par des professeurs et des préparateurs, la plupart des instruments de physique sont en état de fonctionnement.

Un club Arts & Sciences et un atelier scientifique « Archimède » ont été créés. Par le biais de projets liant patrimoine et sciences, professeurs et élèves contribuent à la mise en valeur de ces collections. Toutes ces actions ont été récompensées par de nombreux prix régionaux et nationaux et par la construction d’une salle de collection, pour les sciences naturelles, financée par la Région.

 

Dessin de coupe du cerveau humainAppareil de physiqueCaméléon conservé en bocal