Retour à la page d'accueil générale
  Tout
 

Toutes les publications (des plus récentes aux plus anciennes)

225 résultat(s)

capture d'écran

Les Mystères de la vie du Christ de l'abbaye Sainte-Croix

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : septembre 2012

Classes : CP ; CE1 ; CE2 ; CM1 ; CM2 ; 6e ; 5e ; 4e ; 3e ; 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Art plastique ; Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ;

Mot(s) clé(s) : religion ; peinture ; Renaissance ;

À la Révolution, la saisie des biens du clergé fit entrer au « Museum » créé en 1793 à Poitiers, trente-six tableaux provenant de l'abbaye Sainte-Croix, vingt-huit peints sur cuivre et huit sur bois. Ils furent restitués à la communauté des « Dames de la Charité » en 1808. Cependant on n'en dénombrait plus que vingt-neuf en 1965 lorsque les religieuses, déménageant à La Cossonière, les remirent au musée municipal, sauf trois qu'elles conservent à titre de dépôt.

Leur importance historique et leur qualité esthétique n'ont été soulignées que tardivement car, installés à l'intérieur de la clôture du couvent, ils n'étaient pas visibles du public. Jean-Marie Moulin, conservateur des musées de Poitiers dans les années 1960, a pu en attribuer vingt à un peintre hollandais, Everard Quirijnz van der Maes, actif dans la première moitié du XVIIe siècle. Ils auraient été offerts à l'abbesse Flandrine de Nassau, dans les années 1630, et se placent ainsi à la frontière entre deux mondes opposés, protestant et catholique.

capture d'écran

Réalité augmentée sur le tableau de François Nautré

Type : Un regard, une œuvre (Site ou page web Avec contenu vidéo ) Publié : juillet 2012

 

Disciplines : Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ; Histoire des Arts : arts du son ;

Mot(s) clé(s) : Art roman ; peinture ; musique ; réalité augmentée ;

Le mardi 26 juin dernier s'est tenue la présentation publique de réalité augmentée « Ram » (Réalité Augmentée au Musée) réalisée par Arnaud Dérès dans le cadre de son stage de Master II, Ingénierie des Médias pour l'Éducation (Université de Poitiers) effectué à la DRAC Poitou-Charentes. L'étudiant a reçu de l'équipe d'Alienor.org l'appui technique nécessaire pour aboutir à la mise en ligne de son expérimentation. Ce projet est désormais accessible au public.
Vous trouverez plus d'informations et la procédure d'installation sur notre publication : Un regard, une oeuvre : Le siège de Poitiers par l'amiral Gaspar de Coligny en 1569, de François Nautré sur la nouvelle page dédiée à cette réalisation (http://www.alienor.org/publications/plan_nautre/ar.htm).


Si l'expérience de réalité augmentée a été prévue pour s'exécuter devant l'oeuvre, elle peut toutefois être tentée sur toutes ses représentations, si elles sont de taille suffisante, y compris devant l'écran d'un ordinateur affichant le tableau (http://www.alienor.org/publications/plan_nautre/).

Vous pouvez retrouver plus d'informations sur le projet et sa présentation sur notre page Facebook : (http://www.facebook.com/Alienor.org).

Bonne découverte !

capture d'écran

Âge roman, parcours en Charente

Type : Parcours de découverte (Site ou page web ) Publié : juin 2012

 

Disciplines : Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ; Histoire des Arts : arts de l'espace ;

Mot(s) clé(s) : architecture ; Poitou-Charentes ; Art roman ; moyen-âge ;

Le territoire couvert par le département de la Charente est marqué d'une forte identité imprimée par son fleuve certes, mais aussi, et en particulier aux XIe et XIIe siècles, par la personnalité des comtes d'Angoulême, les Taillefer, qui y exercèrent une gestion éclairée. À leur exemple, la générosité de nombreux seigneurs locaux a favorisé les fondations religieuses. Le chantier de la cathédrale d'Angoulême, entrepris dans la première moitié du XIIe siècle par l'évêque Girard, synthétise les innovations architecturales du siècle précédent caractéristiques de ce que l'on appelle « l'art charentais » : nef unique couverte de files de coupoles sur pendentifs, abside sans déambulatoire, façade rythmée par des travées hautes et étroites dans les arcatures desquelles vient se nicher une abondante sculpture.

Ce quatrième et dernier parcours de la série privilégie des monuments de Charente où ces expériences ont été testées au XIe siècle (Lesterps, Châteauneuf-sur-Charente, Cellefrouin) et ceux qui, plus tard, se sont inspirés de la cathédrale (Lichères, Châtres). Il attire également l'attention sur des monuments singuliers (Saint-Michel d'Entraygues et son plan octogonal, le site souterrain d'Aubeterre et la chapelle des Templiers de Cressac dont les peintures murales relatent un épisode des croisades où se sont illustrés des chevaliers de l'Angoumois).

capture d'écran

Edward Sheriff Curtis, collection photographique du Musée du Nouveau Monde

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : mai 2012

Classes : 6e ; 5e ; 4e ; 3e ; 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Art plastique ; Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ; Géographie ;

Mot(s) clé(s) : portrait ; photographie ; paysages ; expéditions ; amérindien ;

En 1981, le musée du Nouveau Monde de La Rochelle a procédé à l'acquisition de 267 héliogravures du photographe américain Edward Sheriff Curtis. Ces tirages sont issus de l'ambitieux projet intitulé The North American Indian, oeuvre d'une vie couvrant l'étude de plus de 80 tribus amérindiennes sur toute la moitié ouest de l'Amérique du Nord.

Cette somme documentaire envisagée par Edward S. Curtis comme une mémoire écrite et pérenne de peuples menacés de disparition porte aussi la marque de son auteur par ses partis pris esthétiques et son regard. Cette exposition virtuelle donne accès à la consultation de la totalité de la collection rochelaise numérisée tout en évoquant l'aventure de ce vaste projet (en temps, moyens et distances parcourues). En complément, vous trouverez également une courte notice présentant chaque tribu évoquée.

Note : Cette exposition virtuelle fait également l'objet d'une version en borne tactile proposée en libre accès au Musée du Nouveau Monde en appui de la présentation de la sélection de photogravures intégrées à l'exposition permanente.

capture d'écran

Rouillé, un cimetière mérovingien oublié...

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : avril 2012

Classes : 5e ; 1e ;

Disciplines : Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ; Histoire des Arts : arts du quotidien ;

Mot(s) clé(s) : rites et coutumes ; moyen-âge ; costume et accessoire du costume ; archéologie ;

En 1863 l'ensemble funéraire du Champ du Chiron est découvert par hasard par un agriculteur. Commence alors une campagne de fouilles menées par un historien local, Henri Beauchet-Filleau, membre de la Société des Antiquaires de l'Ouest.
Ces fouilles mettront à jour une trentaine de sépultures, dont plusieurs dotées de mobilier funéraire. Cet ensemble est un témoin rare de l'implantation mérovingienne dans la région Poitou-Charentes. Son mobilier métallique, révélant une société qui excelle dans l'art somptuaire, est en grande partie conservé dans les collections du musée de Thouars.

capture d'écran

Le suicide de Caton

Type : Billet de blog (Site ou page web ) Publié : mars 2012

Classes : 6e ; 4e ; 3e ; 2e ; Term. ;

Disciplines : Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ; Latin ;

Mot(s) clé(s) : Antiquité ; peinture ; Renaissance ;

Œuvre de Luca Giordano, artiste italien de la seconde moitié du XVIIe siècle, ce tableau relatant le suicide du philosophe romain Caton d'Utique s'inscrit dans la mouvance ténébriste inspirée par le Caravage. Un regard, une oeuvre vous invite à découvrir le sens d'une oeuvre qui, au delà de la violence de sa mise en scène, illustre la philosophie stoïcienne.

capture d'écran

Les masques Kanak des musées de Poitou-Charentes

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : février 2012

Classes : 6e ; 5e ; 4e ; 3e ; 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Art plastique ; Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ;

Mot(s) clé(s) : rites et coutumes ; Océanie ; tradition ;

Les masques, objets associés à la chefferie, étaient utilisés lors des cérémonies de deuil dans le nord de la Nouvelle-Calédonie ou lors de danses rituelles dans le sud.
Composé d'une coiffe réalisée avec les cheveux des deuilleurs, d'une figure grimaçante taillée dans du bois et d'un manteau composé de fibres végétales, de cheveux ou de plumes, le masque Kanak est un objet complexe aux symboliques multiples.
Les musées de Poitou-Charentes possèdent plusieurs masques collectés par des passionnés au tournant du XIXe et du XXe siècle. Nous vous proposons de les découvrir dans ce dossier.

capture d'écran

Diane et Callisto, faïence à décor moulé du musée de Parthenay

Type : Un regard, une œuvre (Site ou page web ) Publié : janvier 2012

Classes : 6e ; 5e ; 4e ; 3e ; 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Art plastique ; Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ; Latin ;

Mot(s) clé(s) : mythologie ; Antiquité ; allégories ; céramique ;

Ce numéro « un regard, une oeuvre » présente un plat en céramique du XVIe ou XVIIe siècle, figurant ce qui pourrait être une simple scène galante.

Son style et sa fabrication le rapprochent des oeuvres de Bernard Palissy et cette publication est l'occasion de montrer une sélection de quelques pièces, plus tardives mais dans l'esprit de ses créations, toutes issues des collections des musées de la région Poitou-Charentes.

La symbolique est exprimée par les multiples indices disséminés dans le décor. Elle est décrite point par point et ne laisse nul doute sur le récit mythologique qu'elle révèle : l'épisode de la séduction de Callisto par Jupiter masqué sous les traits de Diane, tiré des Métamorphoses d'Ovide.

capture d'écran

Louis Lessieux et la photographie des couleurs

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : décembre 2011

Classes : 4e ; 3e ; 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Art plastique ; Histoire des Arts : arts du visuel ; Sciences physiques ;

Mot(s) clé(s) : portrait ; photographie ; nu ; paysages ; industrie ;

La couleur est au coeur de l'oeuvre de Louis Lessieux, couleur des paysages d'Oléron, ou de la terre d'Afrique, et c'est naturellement que cet artiste coloriste s'intéresse à la photographie en couleur quand les premiers procédés photographiques trichromes sont commercialisés au début du XXe siècle.

Il utilisera la photographie pour préparer des oeuvres réalisées ultérieurement en atelier ou encore pour elle-même, expérimentant des procédés et allant jusqu'à créer une théorie de la bichromie basée sur son expérience parfois décevante avec les procédés trichromes.

Le musée de l'île d'Oléron possède une très belle collection de plaques photographiques de l'artiste et vous propose de plonger dans l'objectif…

capture d'écran

Les cinquante ans de la Renault 4

Type : Un regard, une œuvre (Site ou page web ) Publié : novembre 2011

Classes : 6e ; 5e ; 4e ; 3e ; 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Histoire ; Technologie ; Histoire des Arts : arts du quotidien ;

Mot(s) clé(s) : automobile ; industrie ;

Le musée Auto Moto Vélo de Châtellerault fête en 2011 les 50 ans de la Renault 4 ! Produite de 1961 à 1992 et vendue seulement 350 000 francs à ses débuts, cette petite voiture polyvalente, adaptée à la ville comme à la campagne, est rapidement plébiscitée par les Français.

Nous vous proposons d'embarquer à bord de la 4L « millésime » 1966 conservée au musée pour une visite inédite. Dans un état de conservation remarquable, cette version limousine accumule les chromes et les finitions « de luxe » qui ne démentent pas son caractère populaire et attachant.