Retour à la page d'accueil générale
  Tout
 

Rechercher une publication pédagogique


Filtres
Vider

Filtres appliqués

Supprimer Histoire des Arts : arts de l'espace

21 résultat(s)

capture d'écran

Les salles disparues de la maison de Pierre Loti

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : avril 2013

Classes : 6e ; 5e ; 4e ; 3e ; 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ; Histoire des Arts : arts de l'espace ; Histoire des Arts : arts du quotidien ;

Mot(s) clé(s) : architecture ; Pierre Loti ; collection ; préservation ;

La Maison de Pierre Loti est l'une des rares maisons d'écrivain qui possède encore ses décors, son mobilier d'origine et qui conserve toute son authenticité.

Au fur et à mesure des années et du nombre de visiteurs foulant le sol de ses pièces, les structures de l'édifice ont considérablement travaillé rendant impossible voire dangereuse la poursuite en l'état de son ouverture au public. Des travaux sont donc engagés pour stabiliser, renforcer et rénover la maison. C'est l'opportunité de revenir sur plusieurs salles (leur fonction et leur décoration) méconnues des visiteurs car soit disparues avant l'acquisition de la maison par la municipalité soit en trop mauvais état ou dépouillées de leur décoration pour être proposées à la visite.

Dans le cadre de ce projet de rénovation de la Maison de Pierre Loti (fermée pour rénovation le 1er octobre 2012), se pose la question de l'évocation ou de la reconstitution de ces ensembles décoratifs dénaturés ou disparus après la mort de l'écrivain.

Le texte de cette publication est tiré de la conférence La problématique des salles dénaturées ou disparues de la Maison de Pierre Loti donnée par Claude Stefani, conservateur des Musées municipaux de Rochefort-sur-Mer. Pour chaque pièce est décliné l'état initial (quand les données disponibles le permettent) et le parti pris adopté dans le cadre du projet de rénovation.

capture d'écran

Âge roman, parcours en Charente

Type : Parcours de découverte (Site ou page web ) Publié : juin 2012

 

Disciplines : Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ; Histoire des Arts : arts de l'espace ;

Mot(s) clé(s) : architecture ; Poitou-Charentes ; Art roman ; moyen-âge ;

Le territoire couvert par le département de la Charente est marqué d'une forte identité imprimée par son fleuve certes, mais aussi, et en particulier aux XIe et XIIe siècles, par la personnalité des comtes d'Angoulême, les Taillefer, qui y exercèrent une gestion éclairée. À leur exemple, la générosité de nombreux seigneurs locaux a favorisé les fondations religieuses. Le chantier de la cathédrale d'Angoulême, entrepris dans la première moitié du XIIe siècle par l'évêque Girard, synthétise les innovations architecturales du siècle précédent caractéristiques de ce que l'on appelle « l'art charentais » : nef unique couverte de files de coupoles sur pendentifs, abside sans déambulatoire, façade rythmée par des travées hautes et étroites dans les arcatures desquelles vient se nicher une abondante sculpture.

Ce quatrième et dernier parcours de la série privilégie des monuments de Charente où ces expériences ont été testées au XIe siècle (Lesterps, Châteauneuf-sur-Charente, Cellefrouin) et ceux qui, plus tard, se sont inspirés de la cathédrale (Lichères, Châtres). Il attire également l'attention sur des monuments singuliers (Saint-Michel d'Entraygues et son plan octogonal, le site souterrain d'Aubeterre et la chapelle des Templiers de Cressac dont les peintures murales relatent un épisode des croisades où se sont illustrés des chevaliers de l'Angoumois).

capture d'écran

Âge roman, parcours en Charente-Maritime

Type : Parcours de découverte (Site ou page web ) Publié : juillet 2011

Classes : CE2 ; CM1 ; CM2 ; 5e ;

Disciplines : Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ; Histoire des Arts : arts de l'espace ; Histoire des Arts : arts du quotidien ;

Mot(s) clé(s) : architecture ; Poitou-Charentes ; Art roman ; moyen-âge ;

Troisième parcours proposé après celui de la Vienne, Âge Roman en Charente-Maritime propose à nouveau une sélection d'édifices d'époque romane à visiter Gps, Smart-Phone, tablette ou netbook à la main.

Le département de la Charente-Maritime est constitué de deux provinces de l'Ancien Régime : la partie occidentale de la Saintonge autour de Saintes, et l'Aunis autour de La Rochelle.

Le développement de l'Aunis s'est fait tardivement grâce à l'exploitation du sel, indispensable à la conservation des aliments et des produits de la pêche.

En revanche, la Saintonge est prospère depuis l'Antiquité, l'autorité des évêques de Saintes assurant la cohésion d'un territoire où pouvaient s'affronter de petites seigneuries. L'art roman s'épanouit sur ce territoire au XIIe siècle. Les églises de campagne ont été construites ou adaptées au goût du jour en reprenant les expériences innovantes d'édifices prestigieux.

À Rioux, nous découvrirons un décor luxuriant, à Marignac une frise sculptée hébergeant tout un monde vivant, à Geay un édifice plus sobre aux détails finis avec une grande élégance. Et, pour souligner l'importance des influences artistiques, nous verrons les églises de Chadenac et de Fenioux dont les programmes iconographiques reprennent celui de Saint-Pierre d'Aulnay, dit « de Saintonge » mais en Poitou à l'époque, et l'église de Surgères, en Aunis, qui s'inspire de Notre-Dame de Poitiers. Enfin, en parcourant les édifices de Pons (donjon, hôpital, églises), nous aurons un aperçu de la vie quotidienne au cours de l'âge roman.

capture d'écran

Âge roman, parcours en Vienne

Type : Parcours de découverte (Site ou page web ) Publié : septembre 2010

Classes : CE2 ; CM1 ; CM2 ; 5e ;

Disciplines : Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ; Histoire des Arts : arts de l'espace ; Histoire des Arts : arts du quotidien ;

Mot(s) clé(s) : architecture ; Poitou-Charentes ; Art roman ; moyen-âge ;

Deuxième parcours proposé après celui des Deux-Sèvres, Âge Roman en Vienne propose à nouveau une sélection d'édifices d'époque romane à visiter Gps, Smart-Phone ou netbook à la main.

Le Poitou a été christianisé très tôt. Saint Hilaire, premier évêque de Poitiers (342-368), envoie saint Martin se retirer à Ligugé (360-370) et établir la plus ancienne implantation monastique connue à ce jour en Gaule. Poitiers (actuelle préfecture de la Vienne) a été le siège d'un des plus anciens et des plus grands diocèses de l'âge roman. Sa puissance a été confortée par le pouvoir politique des comtes de Poitiers, ducs d'Aquitaine. On y trouve donc la résidence des évêques. Dans les campagnes où les communautés de moines se sont refugiées dans la solitude, ceux-ci ont élaboré des procédés de construction novateurs repris dans toute la région et ont bâti de solides édifices voûtés en pierre. Nous verrons donc des édifices pour leur architecture.

Le parcours privilégie des monuments plus modestes que ceux prestigieux qui ont été abondamment publiés: Civaux dont les tâtonnements pour couvrir de pierre la nef reprend le procédé mis en place à Saint-Hilaire de Poitiers, Saint-Pierre-les–Églises couvert de fresques qui annoncent Saint-Savin, Saint-Nicolas de Civray dont la façade est une page sculptée digne de Notre-Dame-la-Grande et d'Aulnay de Saintonge.

Les abbayes bénédictines de Charroux, Saint-Benoît et Nouaillé-Maupertuis et l'abbaye fontevriste de Lencloître où étaient réunis sous la présidence d'une abbesse une communauté d'hommes et de femmes permettent de montrer l'essor du monachisme et la diversité des interprétations des solutions architecturales. Les pièces conservées dans les musées seront replacées dans ce contexte.

capture d'écran

Le plafond en faïence de Prosper Jouneau

Type : Un regard, une œuvre (Site ou page web ) Publié : juin 2010

Classes : CM2 ; 4e ; 1e ;

Disciplines : Histoire ; Histoire des Arts : arts de l'espace ; Histoire des Arts : arts du quotidien ;

Mot(s) clé(s) : faïence ; arts du feu ;

Conçu pour l'Exposition Universelle de 1889 par Prosper Jouneau, ce plafond de faïence est un exemple de virtuosité dans l'art de la céramique. Novateur pour l'époque ce plafond suspendu cultive le soin du détail et prouve le talent de son créateur.
Dans ce dossier nous vous invitons à découvrir son histoire mouvementée, de sa création à son installation dans le salon Tolbecque du musée Bernard d'Agesci de Niort.

capture d'écran

Châtellerault. Dessins d'hier, photos d'aujourd'hui

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : novembre 2009

Classes : 6e ; 5e ; 4e ; 3e ;

Disciplines : Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ; Histoire des Arts : arts de l'espace ;

Mot(s) clé(s) : dessin ; photographie ; architecture ; ville ;

Dans ce dossier, venez découvrir une série inédite de dessins au lavis de Châtellerault des années 1920 à 1940 réalisés par René Duvau. Grâce à la reconduction photographique réalisée par le Club photo du Centre social des Minimes, vous pourrez observer les différentes transformations de la ville et ainsi vous plonger dans l'histoire châtelleraudaise.Ces divers documents ont fait l'objet d'une exposition temporaire « Châtellerault. Dessins d'hier, photos d'aujourd'hui » présentée à la salle de La Redoute du 7 octobre au 9 novembre 2008.

capture d'écran

Âge roman, parcours en Deux-Sèvres

Type : Parcours de découverte (Site ou page web ) Publié : octobre 2009

Classes : CE2 ; CM1 ; CM2 ; 5e ;

Disciplines : Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ; Histoire des Arts : arts de l'espace ; Histoire des Arts : arts du quotidien ;

Mot(s) clé(s) : architecture ; Poitou-Charentes ; Art roman ; moyen-âge ;

Après la série de dossiers consacrée aux oeuvres romanes conservées dans les musées, le conseil des musées de Poitou-Charentes met en ligne un premier parcours « Âge roman » en Deux-Sèvres qui pourra être chargeable sur netbook, pda, mobile, gps… Nous avons choisi de privilégier autant que possible une sélection de sites méconnus mais pouvant être mis en perspective avec des édifices majeurs très largement décrits sur bon nombre de sites. Ces visites sont l'occasion de faire des rapprochements entre les objets des musées et les édifices.Vous serez ainsi invités à découvrir Saint-Genéroux, témoignage du tout début de l'âge roman ; Champdeniers de la fin du XIe siècle où se déploient toutes les innovations faites par les grands édifices poitevins ; les abbatiales d'Airvault et de Saint-Jouin–de-Marnes ; les trois églises de Melle sur le chemin de Saint-Jacques ; Saint-Chartier de Javarzay à Chef-Boutonne ; Argenton-Château sa chapelle castrale et son église paroissiale Saint-Gilles ; le donjon de Niort.Pour vous faciliter la visite, chaque parcours vous propose des accès à des cartes et à des fichiers de points d'intérêts (POI) compatibles avec les plus grandes marques que vous pouvez télécharger et installer sur votre GPS.

capture d'écran

Andreas Dettloff, à l’artiste polynésien inconnu

Type : Pour préparer ou prolonger votre visite du musée (Document Acrobat ) Publié : juin 2009

Classes : 6e ; 5e ; 4e ; 3e ;

Disciplines : Art plastique ; Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ; Éducation civique, juridique et sociale ; Géographie ; Histoire des Arts : arts du spectacle vivant ; Histoire des Arts : arts de l'espace ;

 

dossier élaboré dans le cadre de l'exposition temporaire « Andreas Dettloff, à l'artiste polynésien inconnu » présentée au musée d'art et d'histoire de Rochefort (Hôtel Hèbre de Saint-Clément) du 27 juin au 31 décembre 2009.

capture d'écran

Renaissance en Poitou, le château de Bonnivet

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : avril 2009

Classes : 4e ; 3e ; 2e ;

Disciplines : Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ; Histoire des Arts : arts de l'espace ;

Mot(s) clé(s) : sculpture ; restauration d'œuvre ; Renaissance ;

Le château de Bonnivet, situé à environ 20 km de Poitiers, fut érigé entre 1516 et 1525 par Guillaume II Gouffier, amiral de France. Cet édifice rayonna dès sa création par son architecture remarquable comme par la qualité exceptionnelle de son décor sculpté, réalisé par plusieurs équipes d'artistes qui mêlèrent style antiquisant et inspiration gothique. L'édifice, ruiné, fut vendu à la veille de la Révolution et transformé en carrière de pierres ; des éléments du décor purent être rassemblés par la Société des Antiquaires de l'Ouest à partir de 1834 ; ils sont aujourd'hui conservés aux musées de Poitiers.

Ce dossier Renaissance en Poitou, le château de Bonnivet qui ressuscite cet édifice oublié, parmi les plus beaux de la première Renaissance française prolonge les expositions consacrées au château (musée Sainte-Croix en 2006 et musée de Parthenay en 2009) et la publication de la monographie du professeur Jean Guillaume en 2006.

capture d'écran

Ressources pédagogiques des musées de La Rochelle

Type : Pour préparer ou prolonger votre visite du musée (Document Acrobat ) Publié : octobre 2008

Classes : Maternelle moyenne section ; Maternelle grande section ; CP ; CE1 ; CE2 ; CM1 ; CM2 ; 6e ; 5e ; 4e ; 3e ; 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ; Sciences de la Vie et de la Terre ; Histoire des Arts : arts de l'espace ; Histoire des Arts : arts du langage ; Histoire des Arts : arts du quotidien ;

 

Retrouver l'intégralité de ces documents pédagogiques sur le site de la ville de La Rochelle rubrique "Culture, sport et loisirs" puis "Lieu à visiter" et enfin "Musées d'Art et d'Histoire"