Retour à la page d'accueil générale
  Tout
 

Rechercher une publication pédagogique


Filtres
Vider

Filtres appliqués

Supprimer Éducation civique, juridique et sociale

12 résultat(s)

capture d'écran

La malle du capitaine François

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : décembre 2018

Classes : CM2 ; 3e ; 1e ;

Disciplines : Histoire ; Éducation civique, juridique et sociale ;

Mot(s) clé(s) : portrait ; vie quotidienne ; guerre ;

Cet objet et son contenu, entrés dans les collections du musée de Châtellerault en 1998, racontent l'histoire d'un homme, Pierre François, capitaine dans l'armée française au moment où éclate la Première Guerre mondiale.

La malle est en bois peint. Elle arbore des étiquettes portant des numéros de régiments et abrite les effets du capitaine François, commandant la 19e compagnie du 365e régiment d'infanterie en août 1914. Comme à plus de 18 millions de personnes (civils et militaires) la Première Guerre mondiale lui a coûté la vie. Cette malle avec ses effets personnels est l'ultime reliquaire de cet homme mort dans les premiers jours du conflit.

capture d'écran

1914-1918 Ici et là bas

Type : Retour sur exposition (Site ou page web ) Publié : avril 2016

Classes : CM2 ; 3e ; 1e ;

Disciplines : Histoire ; Éducation civique, juridique et sociale ;

Mot(s) clé(s) : vie quotidienne ; imprimerie ; vie militaire ; guerre ;

Le musée d'Airvault (Deux-Sèvres) possède parmi ses collections de nombreux exemplaires de la presse nationale datant de la Première Guerre mondiale. En 2014, en collaboration avec les Amis du musée qui ont collecté la correspondance d'une famille airvaudaise entre l'arrière et le front, est née l'exposition Ici et là-bas, aujourd'hui adaptée en exposition virtuelle.
Autour d'Héloïse restée à Barroux, s'échangent les nouvelles de son mari Ernest, maçon de profession, enrôlé en tant que territorial et envoyé à l'arrière, et de son frère Adolphe avec qui elle entretient une correspondance régulière. Son autre frère, Antonin, est tué à Verdun au début de la guerre.
La correspondance d'un dernier protagoniste, Édouard, caporal sur le front, apporte un complément à cette lecture croisée.

capture d'écran

Pierre Loti et la Grande Guerre

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : septembre 2015

Classes : 6e ; 5e ; 4e ; 3e ; 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Histoire ; Éducation civique, juridique et sociale ; Histoire des Arts : arts du langage ;

Mot(s) clé(s) : écriture ; Pierre Loti ; guerre ;

Pierre Loti (1850-1923) est un écrivain-académicien, capitaine de vaisseau à la retraite depuis 1910 quand le conflit éclate en 1914. Patriote convaincu dont le fils unique est au front, Loti souhaite mettre ses talents d'écrivain et ses qualités militaires au service de la France. Dans une lettre datée de Rochefort, le 18 août 1914 (puis rendue publique dans Le Figaro du 9 septembre), il écrit notamment :
« Mais qu'il me soit permis d'invoquer l'autre nom que je porte. Tout le monde n'est pas au courant des règlements maritimes, et ne sera-t-il pas d'un mauvais exemple, dans notre cher pays où chacun fait si magnifiquement son devoir, que Pierre Loti ne serve à rien ? Je suis un officier un peu exceptionnel par ma double situation, n'est-ce pas; pardonnez-moi donc de solliciter une mesure d'exception et de faveur; j'accepterai avec joie, avec orgueil, n'importe quel poste me rapprochant de l'ennemi, fût-ce même un poste très en sous-ordre, très au-dessous de mes cinq galons d'or. »
La chose n'est cependant pas aisée : « on n'a pas besoin d'un marin pour défendre Verdun, fût-il académicien » s'insurgera Pétain…

capture d'écran

Portrait de groupe : Nouvelle Calédonie Patrick Mesner...

Type : Retour sur exposition (Site ou page web ) Publié : juin 2011

Classes : Maternelle grande section ; CP ; CE1 ; CE2 ; CM1 ; CM2 ; 6e ; 5e ; 4e ; 3e ; 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ; Éducation civique, juridique et sociale ; Histoire des Arts : arts du quotidien ;

Mot(s) clé(s) : art contemporain ; Polynésie ; photographie ; muséographie ;

Ce dossier retrace l'exposition temporaire "Kanak, portrait de groupe", consacrée au travail photographique de Patrick Mesner sur la société Kanak. Cette exposition s'est déroulée au musée d'Angoulême du 17 septembre 2010 au 9 janvier 2011.

Patrick Mesner est parti entre 1996 et 2001 en Nouvelle-Calédonie, cinq années au cours desquelles il réalise une véritable immersion dans la société kanak. Cette immersion l'a conduit à la découverte des facettes parfois antagonistes de cette culture, en ce tournant de siècle. Lors de son périple, il parvient à saisir des séquences de vie à la portée significative très forte allant bien au-delà de la scène figurée. Les images photographiques qu'il réalise ne laissent pas indifférent. Elles font surgir des interrogations, créent parfois un certain malaise car interrogent notre passé et les conséquences de l'impérialisme colonial français.

Ce travail documentaire dénote une volonté d'embrasser l'ensemble du monde kanak contemporain. Les photographies sont tantôt des scènes du quotidien d'hommes et de femmes kanak, tantôt des mises en scène de personnalités.

capture d'écran

Deux symboles de la république : Le buste de Marianne et le panneau mémorial du musée d’Airvault.

Type : Un regard, une œuvre (Site ou page web ) Publié : mars 2011

Classes : 4e ; 3e ; 2e ; 1e ;

Disciplines : Histoire ; Éducation civique, juridique et sociale ;

Mot(s) clé(s) : symbole ; Révolution française ;

Ces deux objets, conservés au musée d'Airvault, sont deux exemples à un siècle d'intervalle de l'évolution de l'imagerie républicaine suite à la Révolution française.

Entre le panneau mémorial créé vers 1793 / 1794 dans le contexte des guerres de Vendée et le buste-médaillon de Marianne créé par Marguerite Syamour en 1885 on peut assister à l'évolution des symboles de la république entre la lutte pour la liberté incarnée par les décors de canons et de tambours du mémorial et la promulgation des valeurs humanistes par les devises du buste : « progrès » et « science ».

capture d'écran

Sur un air militaire... Retour sur une exposition

Type : Retour sur exposition (Site ou page web ) Publié : janvier 2011

Classes : 6e ; 5e ; 4e ; 3e ; 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Histoire ; Éducation civique, juridique et sociale ; Histoire des Arts : arts du son ;

Mot(s) clé(s) : rites et coutumes ; musique ; instrument de musique ; vie militaire ;

Ce dossier est un résumé de l'exposition organisée à Saint-Maixent-l'École du 19 octobre 2009 au 27 mars 2010.

Objet de nombreuses réformes et aujourd'hui armée professionnelle, l'institution militaire n'en a pas pour autant oublié ses traditions. Attachée à ses valeurs et à son histoire, elle les perpétue notamment à travers ses activités rituelles dont la musique est un des éléments fondateurs et structurants. La musique militaire regroupe des productions savantes ou populaires, des musiques vocales ou instrumentales, des pièces fonctionnelles ou divertissantes.

Ces productions répondent à des considérations d'ordre purement technique comme n'importe quelle autre musique mais cela va bien au-delà. Destinée à l'origine à galvaniser les troupes puis à embellir le décorum des cérémonies, la musique militaire est devenue le tempo qui rythme la vie du soldat dans son quotidien.

Elle est avant tout ce qui soude le groupe, cohésion indispensable dans une institution comme l'armée, constituée d'hommes et de femmes dévoués au service de la France.

capture d'écran

Andreas Dettloff, à l’artiste polynésien inconnu

Type : Pour préparer ou prolonger votre visite du musée (Document Acrobat ) Publié : juin 2009

Classes : 6e ; 5e ; 4e ; 3e ;

Disciplines : Art plastique ; Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ; Éducation civique, juridique et sociale ; Géographie ; Histoire des Arts : arts du spectacle vivant ; Histoire des Arts : arts de l'espace ;

 

dossier élaboré dans le cadre de l'exposition temporaire « Andreas Dettloff, à l'artiste polynésien inconnu » présentée au musée d'art et d'histoire de Rochefort (Hôtel Hèbre de Saint-Clément) du 27 juin au 31 décembre 2009.

capture d'écran

L’amour sous verre, Petite présentation de bouquets de mariée

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : septembre 2005

Classes : 6e ; 5e ; 4e ; 3e ; 2e ; 1e ;

Disciplines : Histoire ; Éducation civique, juridique et sociale ;

Mot(s) clé(s) : symbole ; mariage ; tradition ;

Les bouquets de mariée sont de formes très variables allant du plus modeste au plus richement décoré. S'il est possible d'évoquer le cas général des bouquets de mariée, la prudence doit être de mise dans de nombreux cas particuliers surtout lorsque l'élément symbolique se mêle étroitement à l'ornementation purement décorative ou à l'histoire personnelle.

Provenant pour la plupart de dons ou d'achats faits à des collectionneurs, les bouquets de mariée ont intégré les collections des musées sans que l'on puisse connaître l'histoire des époux qui les avaient constitués. Comme pour la plupart des objets d'ethnographie régionale, l'usage et la signification des bouquets de mariage nous sont connus grâce à des témoignages issus de la tradition orale.

capture d'écran

Modestes et éclatants, quatre bijoux féminins traditionnels

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : avril 2004

Classes : 6e ; 5e ; 4e ; 3e ; 2e ; 1e ;

Disciplines : Histoire ; Éducation civique, juridique et sociale ; Histoire des Arts : arts du quotidien ;

Mot(s) clé(s) : symbole ; rite de passage ; mariage ; tradition ; costume et accessoire du costume ;

Hormis pour quelques provinces plus favorisées dans lesquelles le bijou traditionnel est connu dès le 18e siècle, c'est surtout à partir du début du 19e siècle que se développe, en même temps que la coiffe et le costume, le bijou régional.
Peu d'exemples sont connus en Poitou avant la Révolution et le bijou populaire n'a que très rarement atteint, à cette époque, le milieu paysan ou artisanal qui reste pauvre.

Les bijoux sont souvent acquis lors d'un déplacement vers la ville, au moment des foires et marchés.

C'est au cours du 19e siècle que se développent les ateliers locaux comme ceux de Niort qui vont répondre aux besoins de plus en plus nombreux d'une clientèle plus aisée formée par la paysannerie, les petits artisans-commerçants et la petite bourgeoisie. (extrait du dossier)

capture d'écran

Du sesterce à l'Euro

Type : Jeu pédagogique (Site ou animation Flash ) Publié : octobre 2000

Classes : 6e ; 5e ; 4e ; 3e ;

Disciplines : Histoire ; Latin ; Éducation civique, juridique et sociale ; Sciences économiques et sociales ; Mathématiques ;

Mot(s) clé(s) : moyen-âge ; Antiquité ; numismatique ;

Jeu en animation flash sur les monnaies de l'époque romaine, médiévale, sous l'Ancien Régime et à l'époque du passage à l'Euro.