Retour à la page d'accueil générale
  Tout
 

Rechercher une publication pédagogique


Filtres
Vider

Filtres appliqués

Supprimer costume et accessoire du costume

12 résultat(s)

capture d'écran

Campagne de numérisation 3D

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : septembre 2017

Classes : 6e ; 5e ; 4e ; 3e ; 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire des Arts : arts du son ; Technologie ;

Mot(s) clé(s) : art ; sculpture ; musique ; imprimerie ; deux-roues ; jeu ; costume et accessoire du costume ; vélo ; arme ; arts du feu ; archéologie ; ethnographie ;

(Re)-découvrez une sélection numérisée en 3D des objets phares issus des collections des musées du réseau.

Visualisez les oeuvres et les sites sous des angles inédits et sans la contrainte des vitrines ou de la pesanteur.

Depuis un an, Alienor.org, Conseil des musées effectue une vaste campagne de numérisation 3D dans le but de proposer, sur Internet, un vaste musée virtuel en 3D reflétant la richesse et la diversité des musées du réseau. Les premiers objets réalisés sont, d'ores et déjà, proposés sur notre page de la plateforme Sketchfab[1].

Ainsi, nous vous invitons à visiter l'hypogée des Dunes de Poitiers, jouer les casse-cou sur une monoroue, rêver de la musique ancienne d'une viole de gambe, trembler d'effroi face à la Grand'Goule, redécouvrir les us et coutumes de nos ancêtres… La liste est déjà longue mais augmente au fur et à mesure de l'avancée de la campagne.

Aussi n'hésitez pas à venir et revenir sur notre page ou à vous tenir au courant en vous abonnant à nos réseaux sociaux : Facebook et Twitter (@alienor_org).

Et très bientôt : un squelette de dodo, de l'origami, un masque amérindien, des automobiles, un bouddha d'albâtre… Bonne visite.

___________________________________________________________________________________________________

[1] Il n'est pas nécessaire d'ouvrir un compte sur Sketchfab pour visualiser et manipuler les objets 3D que nous diffusons.
Pour une consultation sans difficulté, l'utilisation d'un navigateur internet à jour est recommandée.

capture d'écran

Le bijou traditionnel, un travail d'orfèvre

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : juin 2016

Classes : 3e ; 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Histoire des Arts : arts du visuel ; Technologie ; Histoire des Arts : arts du quotidien ;

Mot(s) clé(s) : vie quotidienne ; artisanat ; costume et accessoire du costume ; ethnographie ;

Contrairement à d'autres provinces plus prospères dans lesquelles le bijou traditionnel se développe dès le XVIIIe siècle, le Poitou voit apparaître ce type de bijou à partir du début du XIXe siècle, en même temps que le costume et la coiffe. Le développement du port du bijou traditionnel favorise l'essor de la bijouterie dans la région et notamment à Niort où les nombreux ateliers locaux répondent à la demande de plus en plus forte d'une clientèle composée par la paysannerie, les artisans-commerçants et la petite bourgeoisie.

En 1992, à l'occasion d'une enquête ethnographique, les musées de la Communauté d'Agglomération du Niortais ont pu procéder à l'acquisition des biens, mobiliers et outils de l'atelier d'Henri Fromantin (1901-1991). Cet artisan fut le dernier fabricant de bijoux traditionnels à Niort, lui-même issu de la lignée des maîtres orfèvres niortais des maisons Quantin et Quantin-Aubineau. Cette collecte a permis de réunir au sein d'une même collection publique les bijoux traditionnels (agrafes de mante, coeurs coulants, colliers esclavage, croix Jeannette, crochets de châtelaine à ciseaux, …) et les outils ayant servi à leur fabrication dont un ensemble de plusieurs centaines de matrices à estamper en acier.

Cette exposition virtuelle retrace, à travers la présentation croisée des bijoux traditionnels et des outils de l'orfèvre, l'histoire de cet atelier niortais, le savoir-faire et les techniques mises en oeuvre pour transformer le métal en bijou.

capture d'écran

La restauration point par point d'un bonnet rond dit de touraine

Type : Vidéo (Avec contenu vidéo ) Publié : janvier 2015

Classes : 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Histoire ; Technologie ; Histoire des Arts : arts du quotidien ;

Mot(s) clé(s) : restauration d'œuvre ; tradition ; stylisme ; costume et accessoire du costume ;

Cette vidéo propose de découvrir tous les aspects de la restauration d'une coiffe traditionnelle (ici un bonnet rond), de l'analyse méticuleuse de l'objet, à son dépoussiérage, son nettoyage élément par élément, pour enfin ré-amidonner, réassembler le bonnet, et le conserver à l'abri de la lumière et de la poussière.

La connaissance des techniques et gestes anciens des lingères est indispensable de même que celle des règles de préservation des textiles anciens.

Suivez donc, pas à pas, toutes ces étapes qui sont réalisées et commentées par Lætitia Briand, restauratrice textile pour les musées de Châtellerault et qui nous dévoile une partie de son métier et de son savoir-faire.

Pour plus de facilité, chaque étape est chapitrée afin de retrouver rapidement les interventions de votre choix.

capture d'écran

Rouillé, un cimetière mérovingien oublié...

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : avril 2012

Classes : 5e ; 1e ;

Disciplines : Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ; Histoire des Arts : arts du quotidien ;

Mot(s) clé(s) : rites et coutumes ; moyen-âge ; costume et accessoire du costume ; archéologie ;

En 1863 l'ensemble funéraire du Champ du Chiron est découvert par hasard par un agriculteur. Commence alors une campagne de fouilles menées par un historien local, Henri Beauchet-Filleau, membre de la Société des Antiquaires de l'Ouest.
Ces fouilles mettront à jour une trentaine de sépultures, dont plusieurs dotées de mobilier funéraire. Cet ensemble est un témoin rare de l'implantation mérovingienne dans la région Poitou-Charentes. Son mobilier métallique, révélant une société qui excelle dans l'art somptuaire, est en grande partie conservé dans les collections du musée de Thouars.

capture d'écran

Les corps ornés

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : mai 2006

Classes : 5e ;

Disciplines : Histoire ; Géographie ;

Mot(s) clé(s) : découverte ; rite de passage ; costume et accessoire du costume ;

La thématique des corps ornés intervient dans le futur parcours muséographique du Muséum d'histoire naturelle de La Rochelle après cinq thèmes retraçant l'histoire de la constitution des collections ethnographiques au muséum. C'est un exemple de problématiques anthropologiques actuelles ; il s'agit de traiter ici de la fonction identitaire de la parure.
Pour ce faire, nous proposons, à chaque fois qu'il est possible, de faire un va-et-vient entre ce qui nous semble connu et des pratiques censées être plus exotiques.
Nous espérons susciter la réflexion autour de trois parcours. Le premier concerne le port de ce que nous nommons paréo et connu ailleurs comme pagne ou tapa. Le second traite des modifications corporelles depuis le percement des oreilles et des lèvres jusqu'aux scarifications, peintures et tatouages. Mais la fonction identitaire de la parure sera sans doute plus significative dans le parcours sur les insignes de pouvoir (religieux et/ou politique).

capture d'écran

Poupée[s] : petit inventaire de formes et d'usages

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : septembre 2004

Classes : CP ; CE1 ; CE2 ; CM1 ; CM2 ; 4e ; 2e ;

Disciplines : Art plastique ; Histoire ; Histoire des Arts : arts du quotidien ;

Mot(s) clé(s) : rites et coutumes ; rite de passage ; jeu ; stylisme ; costume et accessoire du costume ;

De son origine latine puppa ou pupa c'est-à-dire « mamelle, sein », le mot « poupée » possède, dans notre culture, une profonde connotation maternelle qui renvoie à une relation entre le monde des adultes et celui des enfants. L'objet inanimé plus ou moins anthropomorphique ne devient réellement « poupée » que lorsque l'enfant a établi un lien fort, considérant la statuette comme son propre nourrisson, son double ou son confident. La poupée intègre alors pleinement sa fonction de jouet.

Si l'usage premier de jouet s'est maintenu au fil des siècles, l'utilisation du terme de « poupée » a été étendu à des figurines qui n'étaient plus forcément fabriquées à destination de l'enfant.

Le terme « poupée » est aussi employé, parfois abusivement, par les occidentaux pour désigner certaines figurines réalisées par des peuples de culture animiste. Pour autant, ces statuettes de dimensions similaires aux poupées occidentales, ne sont que pour certaines d'entre elles – les poupées de fécondité – transmises aux enfants.

capture d'écran

Le microcosme des netsuke

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : mai 2004

Classes : 6e ; Term. ;

Disciplines : Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ; Géographie ; Histoire des Arts : arts du quotidien ;

Mot(s) clé(s) : mythologie ; symbole ; collection ; tradition ; costume et accessoire du costume ; Japon ;

Le vêtement traditionnel japonais (le kimono) est dénué de poche. Les femmes japonaises ont souvent recours à des sacs à main pour garder auprès d'elles papiers, clés, médicaments ou monnaie. Pour garder sur lui ce genre de petits objets, l'homme utilise des boîtes ou des bourses qu'il fixe à la ceinture de son kimono.

L'ensemble des éléments qu'il porte à cette large bande de tissu appelée obi reçoit le nom de sagemono (les objets suspendus). [...] Ils sont maintenus par des cordons passés entre la ceinture et le kimono. Fixé à l'extrémité supérieure de chaque cordelette, le netsuke est placé au-dessus de l'obi ; de par sa forme et son volume, un peu à la manière d'un taquet, il bloque le cordon et maintient le sagemono à la ceinture... (extrait du dossier)

capture d'écran

Modestes et éclatants, quatre bijoux féminins traditionnels

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : avril 2004

Classes : 6e ; 5e ; 4e ; 3e ; 2e ; 1e ;

Disciplines : Histoire ; Éducation civique, juridique et sociale ; Histoire des Arts : arts du quotidien ;

Mot(s) clé(s) : symbole ; rite de passage ; mariage ; tradition ; costume et accessoire du costume ;

Hormis pour quelques provinces plus favorisées dans lesquelles le bijou traditionnel est connu dès le 18e siècle, c'est surtout à partir du début du 19e siècle que se développe, en même temps que la coiffe et le costume, le bijou régional.
Peu d'exemples sont connus en Poitou avant la Révolution et le bijou populaire n'a que très rarement atteint, à cette époque, le milieu paysan ou artisanal qui reste pauvre.

Les bijoux sont souvent acquis lors d'un déplacement vers la ville, au moment des foires et marchés.

C'est au cours du 19e siècle que se développent les ateliers locaux comme ceux de Niort qui vont répondre aux besoins de plus en plus nombreux d'une clientèle plus aisée formée par la paysannerie, les petits artisans-commerçants et la petite bourgeoisie. (extrait du dossier)

capture d'écran

Points de broderie

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : octobre 2002

 

 

Mot(s) clé(s) : broderie ; stylisme ; costume et accessoire du costume ;

Depuis la préhistoire on brode pour décorer les étoffes. On sait par les textes que Babylone puis Byzance pratiquent avec luxe l'art de la broderie qui se répand en Occident dès le haut Moyen Age.

Les grands centres de broderie sont alors l'Angleterre, l'Allemagne et l'Italie où les premiers recueils de motifs et de points apparaissent au XVIe siècle.

Aux XVIIe et XVIIIe siècles, la broderie est pratiquée partout et pour tout ; elle continue à être employée pour décorer les objets destinés au culte et elle se déploie avec luxe sur les vêtements et dans l'ameublement.

Au XIXe, elle devient un travail et un passe-temps pratiqués par les femmes.De nos jours elle n'est plus enseignée à l'école comme auparavant, mais elle connaît un regain de popularité.

(extrait du dossier)

capture d'écran

La vie quotidienne d'une bourgeoise au milieu du XIXe siècle

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : avril 2002

Classes : 4e ; 2e ; 1e ;

Disciplines : Histoire ; Histoire des Arts : arts du quotidien ;

Mot(s) clé(s) : vie quotidienne ; stylisme ; costume et accessoire du costume ;

Grande gagnante de la Révolution, la bourgeoisie domine tout le 19e siècle. Mais, pour être plus juste, devrait-on parler des bourgeoisies.En effet, cette catégorie comprend aussi bien les grands propriétaires, ceux qui ont fait fortune dans les affaires, les professions libérales, les fonctionnaires que l'artisan arrivé ou celui qui tient boutique en ville.
De plus une grande différence existe entre la bourgeoisie rurale et la bourgeoisie urbaine parmi laquelle les parisiens tiennent le haut du pavé. Un point commun cependant, la croyance en la nécessité du travail et la mystique de la réussite...

(extrait du dossier)