Retour à la page d'accueil générale
  Tout
 

Rechercher une publication pédagogique


Filtres
Vider

Filtres appliqués

Supprimer moyen-âge

18 résultat(s)

capture d'écran

L'âge roman, retour sur les expositions de la région Poitou-Charentes en 2011

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : décembre 2012

Classes : CE1 ; CE2 ; CM1 ; CM2 ; 6e ; 5e ; 4e ; 3e ; 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ;

Mot(s) clé(s) : architecture ; Poitou-Charentes ; Art roman ; moyen-âge ; Antiquité ; religion ; musées ; muséographie ; archéologie ;

L'année 2011 a vu, dans les musées de la région Poitou-Charentes, une grande rétrospective sur « L'âge roman », qui a marqué la région entre le Xe et le XIIe siècle, par l'architecture aussi bien civile que religieuse, la culture écrite ou orale ou encore la peinture et la sculpture. Autant d'éléments qui ont influencé les développements ultérieurs de l'art et de la société médiévale.

Le dynamisme extraordinaire de cette culture romane continue à travers les âges à interpeller, avec la richesse ornementale et symbolique de ses églises, l'image des troubadours de la cour des comtes-ducs d'Aquitaine et des chevaliers, et, depuis la redécouverte de cette période au XIXe siècle, nous montre le foisonnement créatif qui la caractérise.

Cette exposition virtuelle reprend les axes développés par six musées de la région Poitou-Charentes (Poitiers, Saintes, Saint-Jean d'Angély, Airvault, Parthenay et Angoulême) et vous invite à plonger au coeur de cet âge roman rêvé, revisité, mais également étudié avec rigueur par les archéologues et universitaires qui tentent d'en faire jaillir une image fidèle.

capture d'écran

Âge roman, parcours en Charente

Type : Parcours de découverte (Site ou page web ) Publié : juin 2012

 

Disciplines : Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ; Histoire des Arts : arts de l'espace ;

Mot(s) clé(s) : architecture ; Poitou-Charentes ; Art roman ; moyen-âge ;

Le territoire couvert par le département de la Charente est marqué d'une forte identité imprimée par son fleuve certes, mais aussi, et en particulier aux XIe et XIIe siècles, par la personnalité des comtes d'Angoulême, les Taillefer, qui y exercèrent une gestion éclairée. À leur exemple, la générosité de nombreux seigneurs locaux a favorisé les fondations religieuses. Le chantier de la cathédrale d'Angoulême, entrepris dans la première moitié du XIIe siècle par l'évêque Girard, synthétise les innovations architecturales du siècle précédent caractéristiques de ce que l'on appelle « l'art charentais » : nef unique couverte de files de coupoles sur pendentifs, abside sans déambulatoire, façade rythmée par des travées hautes et étroites dans les arcatures desquelles vient se nicher une abondante sculpture.

Ce quatrième et dernier parcours de la série privilégie des monuments de Charente où ces expériences ont été testées au XIe siècle (Lesterps, Châteauneuf-sur-Charente, Cellefrouin) et ceux qui, plus tard, se sont inspirés de la cathédrale (Lichères, Châtres). Il attire également l'attention sur des monuments singuliers (Saint-Michel d'Entraygues et son plan octogonal, le site souterrain d'Aubeterre et la chapelle des Templiers de Cressac dont les peintures murales relatent un épisode des croisades où se sont illustrés des chevaliers de l'Angoumois).

capture d'écran

Rouillé, un cimetière mérovingien oublié...

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : avril 2012

Classes : 5e ; 1e ;

Disciplines : Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ; Histoire des Arts : arts du quotidien ;

Mot(s) clé(s) : rites et coutumes ; moyen-âge ; costume et accessoire du costume ; archéologie ;

En 1863 l'ensemble funéraire du Champ du Chiron est découvert par hasard par un agriculteur. Commence alors une campagne de fouilles menées par un historien local, Henri Beauchet-Filleau, membre de la Société des Antiquaires de l'Ouest.
Ces fouilles mettront à jour une trentaine de sépultures, dont plusieurs dotées de mobilier funéraire. Cet ensemble est un témoin rare de l'implantation mérovingienne dans la région Poitou-Charentes. Son mobilier métallique, révélant une société qui excelle dans l'art somptuaire, est en grande partie conservé dans les collections du musée de Thouars.

capture d'écran

Âge roman, parcours en Charente-Maritime

Type : Parcours de découverte (Site ou page web ) Publié : juillet 2011

Classes : CE2 ; CM1 ; CM2 ; 5e ;

Disciplines : Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ; Histoire des Arts : arts de l'espace ; Histoire des Arts : arts du quotidien ;

Mot(s) clé(s) : architecture ; Poitou-Charentes ; Art roman ; moyen-âge ;

Troisième parcours proposé après celui de la Vienne, Âge Roman en Charente-Maritime propose à nouveau une sélection d'édifices d'époque romane à visiter Gps, Smart-Phone, tablette ou netbook à la main.

Le département de la Charente-Maritime est constitué de deux provinces de l'Ancien Régime : la partie occidentale de la Saintonge autour de Saintes, et l'Aunis autour de La Rochelle.

Le développement de l'Aunis s'est fait tardivement grâce à l'exploitation du sel, indispensable à la conservation des aliments et des produits de la pêche.

En revanche, la Saintonge est prospère depuis l'Antiquité, l'autorité des évêques de Saintes assurant la cohésion d'un territoire où pouvaient s'affronter de petites seigneuries. L'art roman s'épanouit sur ce territoire au XIIe siècle. Les églises de campagne ont été construites ou adaptées au goût du jour en reprenant les expériences innovantes d'édifices prestigieux.

À Rioux, nous découvrirons un décor luxuriant, à Marignac une frise sculptée hébergeant tout un monde vivant, à Geay un édifice plus sobre aux détails finis avec une grande élégance. Et, pour souligner l'importance des influences artistiques, nous verrons les églises de Chadenac et de Fenioux dont les programmes iconographiques reprennent celui de Saint-Pierre d'Aulnay, dit « de Saintonge » mais en Poitou à l'époque, et l'église de Surgères, en Aunis, qui s'inspire de Notre-Dame de Poitiers. Enfin, en parcourant les édifices de Pons (donjon, hôpital, églises), nous aurons un aperçu de la vie quotidienne au cours de l'âge roman.

capture d'écran

D'ombre et de lumière : la restauration de trois silhouettes du cabaret du Chat Noir de Montmartre

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : février 2011

Classes : 4e ; 3e ; 1e ;

Disciplines : Histoire des Arts : arts du visuel ; Sciences physiques ; Histoire des Arts : arts du spectacle vivant ;

Mot(s) clé(s) : moyen-âge ; restauration d'œuvre ; métaux ; théâtre ; spectacle ;

Sous l'impulsion de Rodolphe Salis, le Montmartre de la fin du XIXe siècle voit l'apparition d'un cabaret artistique et littéraire qui fera date dans l'histoire : le Chat Noir. C'est dans le décor exceptionnel de cet établissement que sont présentées entre 1885 et 1887 des pièces de théâtre d'ombre utilisant des silhouettes de zinc découpées dont l'ombre est projetée sur un drap tendu dans un castelet.

Ces silhouettes dessinées par des artistes aussi fameux que Caran d'Ache ou Albert Robida ont été dispersées à la mort de Rodolphe Salis, mais nombre d'entre elles, après une histoire mouvementée sont arrivées dans les collections des musées de Châtellerault dans un état de conservation parfois inquiétant.

C'est leur histoire et la restauration de trois d'entre elles que nous vous proposons de suivre étape par étape dans ce dossier. Ce dossier se base sur le mémoire de fin d'études de Bénédicte Massiot, alors élève de l'Institut National du Patrimoine, département restauration, avec l'aimable autorisation duquel il peut être consulté dans la bibliothèque numérique du site alienor.org

capture d'écran

Âge roman, parcours en Vienne

Type : Parcours de découverte (Site ou page web ) Publié : septembre 2010

Classes : CE2 ; CM1 ; CM2 ; 5e ;

Disciplines : Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ; Histoire des Arts : arts de l'espace ; Histoire des Arts : arts du quotidien ;

Mot(s) clé(s) : architecture ; Poitou-Charentes ; Art roman ; moyen-âge ;

Deuxième parcours proposé après celui des Deux-Sèvres, Âge Roman en Vienne propose à nouveau une sélection d'édifices d'époque romane à visiter Gps, Smart-Phone ou netbook à la main.

Le Poitou a été christianisé très tôt. Saint Hilaire, premier évêque de Poitiers (342-368), envoie saint Martin se retirer à Ligugé (360-370) et établir la plus ancienne implantation monastique connue à ce jour en Gaule. Poitiers (actuelle préfecture de la Vienne) a été le siège d'un des plus anciens et des plus grands diocèses de l'âge roman. Sa puissance a été confortée par le pouvoir politique des comtes de Poitiers, ducs d'Aquitaine. On y trouve donc la résidence des évêques. Dans les campagnes où les communautés de moines se sont refugiées dans la solitude, ceux-ci ont élaboré des procédés de construction novateurs repris dans toute la région et ont bâti de solides édifices voûtés en pierre. Nous verrons donc des édifices pour leur architecture.

Le parcours privilégie des monuments plus modestes que ceux prestigieux qui ont été abondamment publiés: Civaux dont les tâtonnements pour couvrir de pierre la nef reprend le procédé mis en place à Saint-Hilaire de Poitiers, Saint-Pierre-les–Églises couvert de fresques qui annoncent Saint-Savin, Saint-Nicolas de Civray dont la façade est une page sculptée digne de Notre-Dame-la-Grande et d'Aulnay de Saintonge.

Les abbayes bénédictines de Charroux, Saint-Benoît et Nouaillé-Maupertuis et l'abbaye fontevriste de Lencloître où étaient réunis sous la présidence d'une abbesse une communauté d'hommes et de femmes permettent de montrer l'essor du monachisme et la diversité des interprétations des solutions architecturales. Les pièces conservées dans les musées seront replacées dans ce contexte.

capture d'écran

Âge roman, parcours en Deux-Sèvres

Type : Parcours de découverte (Site ou page web ) Publié : octobre 2009

Classes : CE2 ; CM1 ; CM2 ; 5e ;

Disciplines : Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ; Histoire des Arts : arts de l'espace ; Histoire des Arts : arts du quotidien ;

Mot(s) clé(s) : architecture ; Poitou-Charentes ; Art roman ; moyen-âge ;

Après la série de dossiers consacrée aux oeuvres romanes conservées dans les musées, le conseil des musées de Poitou-Charentes met en ligne un premier parcours « Âge roman » en Deux-Sèvres qui pourra être chargeable sur netbook, pda, mobile, gps… Nous avons choisi de privilégier autant que possible une sélection de sites méconnus mais pouvant être mis en perspective avec des édifices majeurs très largement décrits sur bon nombre de sites. Ces visites sont l'occasion de faire des rapprochements entre les objets des musées et les édifices.Vous serez ainsi invités à découvrir Saint-Genéroux, témoignage du tout début de l'âge roman ; Champdeniers de la fin du XIe siècle où se déploient toutes les innovations faites par les grands édifices poitevins ; les abbatiales d'Airvault et de Saint-Jouin–de-Marnes ; les trois églises de Melle sur le chemin de Saint-Jacques ; Saint-Chartier de Javarzay à Chef-Boutonne ; Argenton-Château sa chapelle castrale et son église paroissiale Saint-Gilles ; le donjon de Niort.Pour vous faciliter la visite, chaque parcours vous propose des accès à des cartes et à des fichiers de points d'intérêts (POI) compatibles avec les plus grandes marques que vous pouvez télécharger et installer sur votre GPS.

capture d'écran

Art roman en Poitou-Charentes, une école locale d'art roman ?

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : août 2007

Classes : 5e ;

Disciplines : Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ; Histoire des Arts : arts de l'espace ;

Mot(s) clé(s) : Poitou-Charentes ; Art roman ; moyen-âge ;

La très grande parenté mais également les nombreuses nuances des édifices romans de Poitou-Charentes ont conduit de nombreux érudits et chercheurs à s'interroger sur l'existence d'une "école" d'art roman en Poitou-Charentes. Ce dossier, le dernier des sept consacrés à l'art roman en Poitou-Charentes, expose donc les spécificités qui peuvent caractériser l'art roman de la région. Mais il montre également combien, au cours du XIe et du XIIe siècle, il a évolué.

capture d'écran

Art roman en Poitou-Charentes, les thèmes iconographiques

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : juin 2007

Classes : CE2 ; CM1 ; CM2 ; 5e ;

Disciplines : Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ;

Mot(s) clé(s) : vie quotidienne ; Art roman ; moyen-âge ; texte fondateur ; animal ; monstre ;

Motifs ornementaux, bestiaire animalier allant du plus familier au monstre le plus fantastique, évocation de la vie des saints, représentation des scènes marquantes de la Bible et description de la vie quotidienne, ces thèmes portent souvent en eux une signification symbolique à destination du croyant pour guider ce dernier dans sa conduite.

Le dossier Art roman en Poitou-Charentes, les thèmes iconographiques propose un tour d'horizon de ces différents thèmes illustrés par les collections des musées de Poitou- Charentes.

capture d'écran

Art roman en Poitou-Charentes, les motifs décoratifs

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : mai 2007

Classes : CE2 ; CM1 ; CM2 ; 5e ;

Disciplines : Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ; Histoire des Arts : arts de l'espace ;

Mot(s) clé(s) : Art roman ; moyen-âge ; végétal ;

Le patrimoine architectural roman du Poitou-Charentes se distingue par la luxuriance et la verve de son décor peint et sculpté. Ce dossier, le quatrième de sept consacrés à l'art roman en Poitou- Charentes, montre que ce décor est dû tout autant à l'agencement des volumes créés par les architectes, à l'art des tailleurs de pierre et des maçons, qu'aux sculpteurs et fresquistes qui déploient leur talent pour souligner l'architecture à l'intérieur et à l'extérieur des bâtiments.