Retour à la page d'accueil générale
  Tout
 

Rechercher une publication pédagogique


Filtres
Vider

Filtres appliqués

Supprimer peinture

28 résultat(s)

capture d'écran

Feu de bivouac dans le désert de Gobi par Alexandre Iacovleff

Type : Un regard, une œuvre (Site ou page web ) Publié : février 2016

Classes : 3e ; 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Art plastique ; Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ; Technologie ;

Mot(s) clé(s) : dessin ; portrait ; peinture ; automobile ; voyage ; expéditions ;

Découvrez la présentation de ce portrait de groupe, oeuvre d'Alexandre Iacovleff, ainsi que l'évocation de l'aventure humaine et du défi technique auxquels ce dessin fait référence.

Alexandre Iacovleff est l'artiste à qui on confia le soin de capter les lieux et les visages tout au long de la Croisière Jaune. Ce raid initié par André Citroën permit à l'industriel de mettre en avant l'innovation de ses véhicules tout-terrain et de conforter l'image de sa société. Cette exposition virtuelle présente des documents conservés au musée des cordeliers de Saint-Jean-d'Angély, notamment une sélection d'oeuvres d'Alexandre Iacovleff accompagnant le monumental portait en pied qui immortalise les principaux membres clés de cette expédition.

capture d'écran

Cérès ou l'Allégorie de la terre

Type : Un regard, une œuvre (Site ou page web ) Publié : avril 2015

Classes : 6e ; 5e ; 4e ; 3e ; 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Art plastique ; Histoire des Arts : arts du visuel ;

Mot(s) clé(s) : mythologie ; peinture ; paysages ; animal ; botanique ; nature morte ; allégorie ;

Cérès ou l'Allégorie de la terre, collection du musée de l'Échevinage de Saintes, est une peinture à l'huile exécutée sur panneau de bois parqueté (H. 59 ; L. 99,5) ; son exécution est estimée au premier quart du XVIIième siècle.

Œuvre réalisée par deux artistes, Cérès, allégorie de la terre, a été peinte par Jan Brueghel de Velours avec l'aide de Hendrik Van Balen. Ce dernier excellait dans les figures, tandis que Jan Brueghel, miniaturiste, était très l'aise pour les paysages, les architectures, les détails de fleurs, fruits, feuillage.

C'est une oeuvre allégorique qui s'inscrit dans une série sur les quatre éléments : l'eau, l'air, le feu et la terre. Brueghel a, par ailleurs, peint plusieurs tableaux sur le thème de Cérès, on peut en voir au musée de Lyon, au musée de Cherbourg et au musée du Louvre.

À travers le foisonnement de détails, ce tableau est un éloge de la nature par des artistes sensibles à la pensée humaniste héritée de la Renaissance comme à la culture naturaliste et scientifique de leur temps.

Cette présentation virtuelle de l'oeuvre vous propose non seulement de la découvrir en haute définition et en détail mais également dans une contextualisation historique avec d'autres oeuvres issues des collections des musées de Poitou-Charentes.

capture d'écran

La peinture flamande et hollandaise dans les musées de Poitiers

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : février 2015

Classes : CM1 ; CM2 ; 6e ; 5e ; 4e ; 3e ; 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Art plastique ; Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ;

Mot(s) clé(s) : portrait ; allégories ; peinture ; collection ; paysage ;

Les musées de Poitiers conservent un ensemble de tableaux flamands et hollandais de grande qualité. Malgré l'absence de signatures exceptionnelles, la peinture des Pays-Bas du Nord et du Sud est représentée dans sa richesse et ses particularités.

Deux legs importants ont formé le noyau initial de cette collection, celui d'Alexandre Babinet en 1882, et celui de François Rupert de Chièvres en 1887. La politique d'acquisition menée depuis une cinquantaine d'années permet l'enrichissement régulier de ce fonds qui concilie aujourd'hui cohérence et diversité.

La production artistique des XVIe et XVIIe siècles est fortement marquée par l'histoire politique et religieuse. Les guerres de religion qui déchirent les Pays-Bas historiques tracent une frontière entre l'aire culturelle de la Flandre méridionale catholique et celle des Provinces-Unies majoritairement calvinistes au nord. Néanmoins, malgré cette partition confessionnelle, les artistes ne cessent de voyager et leurs oeuvres témoignent de la continuité des échanges stylistiques d'une région à l'autre.

capture d'écran

"Fleurs, fruits et un lapin" et "Fleurs et fruits dans un jardin" par lo Spadino

Type : Un regard, une œuvre (Site ou page web ) Publié : septembre 2014

Classes : 6e ; 5e ;

Disciplines : Art plastique ; Histoire des Arts : arts du visuel ; Sciences de la Vie et de la Terre ;

Mot(s) clé(s) : peinture ; végétal ; nature morte ;

Ces deux tableaux, conservés dans les collections des musées de Poitiers sont des oeuvres de grandes dimensions dont l'inspiration commune (une luxuriante pyramide de fruits et de fleurs), la similitude de leur facture indique qu'il s'agit probablement de deux pendants et qu'ils doivent être contemplés simultanément et rapprochés l'un de l'autre.

Ils sont de la main de l'artiste Giovanni-Paolo Castelli, dit lo Spadino, qui les a peints dans le sillage des maitres flamands et en pleine période de la Contre-Réforme. Ces deux huiles sur toiles à la riche iconographie révèlent de nombreux symboles que nous vous proposons de mettre en lumière.

capture d'écran

L'étrange cabinet de curiosités d'Alcide de Farcy

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web Avec contenu vidéo ) Publié : mai 2014

Classes : Maternelle grande section ; CP ; CE1 ; CE2 ; CM1 ; CM2 ; 6e ; 5e ; 4e ; 3e ; 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Art plastique ; Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ;

Mot(s) clé(s) : art ; portrait ; pédagogie ; peinture ; musées ; paysages ; collection ; voyage ; marine ; scénographie ; muséographie ;

Entre 2013 et 2014, le musée Sainte-Croix de Poitiers rencontre un vrai succès public et critique avec l'exposition temporaire « La licorne et le bézoard, une histoire des cabinets de curiosités » (18 octobre 2013 - 16 mars 2014). Cette exposition révèle, en quatre cents objets, l'histoire des cabinets de curiosités de la Renaissance à nos jours.

En parallèle à cette exposition, le parcours de visite du musée présente au jeune public l'étrange cabinet de curiosités du sieur Alcide de Farcy.

Cet espace pour le moins singulier raconte comment s'est constituée - à la manière de ses plus illustres modèles - la collection de ce voyageur par procuration, sujet au mal des transports les plus terribles…

(Re)découvrez ce faux cabinet/vrai projet pédagogique mais également l'évocation de l'exposition
« La licorne et le bézoard », ses temps forts et plus encore, en lien avec la thématique des cabinets de curiosités et des collections singulières issues des musées de la région.

capture d'écran

L'âge d'or de la peinture de marine

Type : Exposition virtuelle (Site ou page web ) Publié : janvier 2014

Classes : CE2 ; CM1 ; CM2 ; 6e ; 5e ; 4e ; 3e ; 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Art plastique ; Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ;

Mot(s) clé(s) : dessin ; peinture ; guerres de religion ; marine ;

Avec la révolution économique de la Renaissance, et le développement des comptoirs commerciaux et des colonies, la façade littorale des puissances européennes prend une importance inédite, engendrant un développement de la marine marchande et de guerre sans précédent.

Ce développement favorise les progrès techniques de la marine à voile, mais également l'émergence d'un genre pictural, la peinture de marine. Qu'elle glorifie les victoires militaires, illustre la vie économique, les manoeuvres des navires ou des paysages de mer la peinture de marine va se développer avec la marine à voile et suivre l'évolution des styles et de la société, ce qui en fait un genre pictural extrêmement plastique.

Cette exposition virtuelle accompagne le développement de la peinture de marine jusqu'au XIXe siècle et au déclin de la marine à voile qui entraîne une mutation de la peinture de marine qui quitte l'âge d'or pour entrer dans l'âge moderne.

capture d'écran

Monique Tello : chemins primitifs

Type : Retour sur exposition (Site ou page web Avec contenu vidéo ) Publié : septembre 2013

Classes : 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Art plastique ; Histoire des Arts : arts du visuel ;

Mot(s) clé(s) : art ; peinture ; paysages ;

Enseignante à l'École des beaux-arts de Poitiers, Monique Tello expose régulièrement dans la région : lors de la Nuit des temps à Poitiers en 2006, à la biennale d'Art contemporain de Melle, à Châtellerault et ailleurs. En 1986, elle participait à l'exposition de Jean-Pierre Pincemin au musée Sainte-Croix. Mais depuis 1992, son oeuvre n'a pas été montrée dans les musées de Poitiers.

Montrer son travail récent, peintures, dessins et gravures, dans un espace largement ouvert où elle a conçu elle-même l'accrochage, permet d'appréhender la force de sa démarche : fidèle à ce qui l'inspire depuis près de trente ans, elle explore sa propre voie de la création picturale, détachée de la problématique abstraction/figuration. Elle poursuit sa quête auprès des Primitifs, elle trace son chemin

Cette exposition à Poitiers, en « grand format », impose son oeuvre comme une évidence : loin de toute séduction, simplement sincère, forcément puissante. Un nouveau rendez-vous avec le public, une rencontre singulière.

Issue de la série « Retour sur exposition », cette publication sur Internet présente les oeuvres de Monique Tello en regard du texte d'Alberto Manguel initialement proposé dans le catalogue d'exposition réalisé à cette occasion (texte proposé en français et en anglais). Elle propose également la captation vidéo de l'intégralité de l'intervention que l'écrivain a donnée le 5 mars 2013 au musée.

capture d'écran

Monique Tello - Chemins primitifs : intervention d'Alberto Manguel

Type : Vidéo (Avec contenu vidéo ) Publié : août 2013

Classes : 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Art plastique ; Histoire des Arts : arts du visuel ;

Mot(s) clé(s) : art ; peinture ; paysages ;

Cette vidéo est la captation de l'intervention qu'Alberto Manguel a faite, le 5 mars 2013, pour présenter l'exposition des oeuvres récentes de Monique Tello au musée Sainte-Croix de Poitiers. Alberto Manguel revient sur sa rencontre avec le travail de l'artiste et propose, en toute subjectivité, des pistes de lecture pour les oeuvres exposées et sur l'exposition elle-même.

Romancier et essayiste, A. Manguel a publié aux éditions Acte Sud « La Cité des mots » (essai, 2009) et « Nouvel éloge de la folie » (essai, 2011).

capture d'écran

Mascarade nuptiale

Type : Un regard, une œuvre (Site ou page web ) Publié : mai 2013

Classes : 6e ; 5e ; 4e ; 3e ; 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Art plastique ; Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ;

Mot(s) clé(s) : portrait ; peinture ; Colonies ;

Acquis en 1985 par la ville de La Rochelle, ce tableau exceptionnel intègre les collections du musée du Nouveau Monde où il rejoint les oeuvres qui témoignent du commerce triangulaire et de l'esclavage.

Huile sur toile de grand format, peinte au XVIIIe siècle par José Conrado Rosa, la Mascarade nuptiale dresse - avec force détails et raffinements - le portrait de groupe de huit personnes posant en une procession nuptiale. Ce qui frappe au premier regard, encore aujourd'hui, c'est le choix délibéré de ne montrer que des protagonistes aux caractéristiques physiques singulières : sept d'entre eux sont des nains (six sont d'origine noire africaine et le septième semble amérindien). Le dernier est un jeune noir affecté d'une maladie de dépigmentation parcellaire de la peau, le piébaldisme ou « nègre-pie ».

Les inscriptions habilement intégrées aux vêtements des personnages révèlent leurs origines : les territoires coloniaux portugais et leur mise au service de la cour. Par recoupement, il s'agit ici de la célébration du mariage de Donna Roza, l'une des suivantes préférées de la reine Marie Ière de Portugal dont on peut penser qu'elle fut le commanditaire du tableau.

capture d'écran

Le portrait dit « d’un trésorier »

Type : Un regard, une œuvre (Site ou page web ) Publié : janvier 2013

Classes : 6e ; 5e ; 4e ; 3e ; 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ;

Mot(s) clé(s) : portrait ; peinture ;

À partir d'un travail d'archives, Danielle Velde tente de reconstituer la genèse d'un tableau jusqu'alors connu sous le seul titre de « portrait d'un trésorier ». Cette oeuvre, confiée au musée de Poitiers par les « Musées Nationaux Récupération », service gérant les objets issus des spoliations opérées par les nazis lors de la seconde guerre mondiale, était jusqu'à présent largement méconnue.

En se basant sur les archives disponibles et les indices présents dans le tableau, cette recherche explore les indices qui permettent de donner un nom à l'inconnu du tableau et au peintre.