Retour à la page d'accueil générale
  Tout
 

Rechercher une publication pédagogique


Filtres
Vider

Filtres appliqués

Supprimer Un regard, une œuvre

19 résultat(s)

capture d'écran

Ceux-qui-disent-la-vérité, trois kafiguélédyo des collections du Musée d'Angoulême

Type : Un regard, une œuvre (Site ou page web ) Publié : novembre 2018

Classes : 3e ; 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Art plastique ; Géographie ;

Mot(s) clé(s) : magie ; afrique ; ethnographie ; pouvoir ; cérémonie ;

Connaissez-vous les kafiguélédyo, d'étranges et menaçantes figurines de toile, de plumes et de bois ?

Hautes de quelques dizaines de centimètres, elles sont le pendant de masques rituels et sont produites par les Senoufo de Côte d'Ivoire.

Cette publication vous propose de découvrir trois de ces effigies conservées au Musée d'Angoulême de revenir sur leurs spécificités, leur rôle, leurs pouvoirs…

capture d'écran

Feu de bivouac dans le désert de Gobi par Alexandre Iacovleff

Type : Un regard, une œuvre (Site ou page web ) Publié : février 2016

Classes : 3e ; 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Art plastique ; Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ; Technologie ;

Mot(s) clé(s) : dessin ; portrait ; peinture ; automobile ; voyage ; expéditions ;

Découvrez la présentation de ce portrait de groupe, oeuvre d'Alexandre Iacovleff, ainsi que l'évocation de l'aventure humaine et du défi technique auxquels ce dessin fait référence.

Alexandre Iacovleff est l'artiste à qui on confia le soin de capter les lieux et les visages tout au long de la Croisière Jaune. Ce raid initié par André Citroën permit à l'industriel de mettre en avant l'innovation de ses véhicules tout-terrain et de conforter l'image de sa société. Cette exposition virtuelle présente des documents conservés au musée des cordeliers de Saint-Jean-d'Angély, notamment une sélection d'oeuvres d'Alexandre Iacovleff accompagnant le monumental portait en pied qui immortalise les principaux membres clés de cette expédition.

capture d'écran

Cérès ou l'Allégorie de la terre

Type : Un regard, une œuvre (Site ou page web ) Publié : avril 2015

Classes : 6e ; 5e ; 4e ; 3e ; 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Art plastique ; Histoire des Arts : arts du visuel ;

Mot(s) clé(s) : mythologie ; peinture ; paysages ; animal ; botanique ; nature morte ; allégorie ;

Cérès ou l'Allégorie de la terre, collection du musée de l'Échevinage de Saintes, est une peinture à l'huile exécutée sur panneau de bois parqueté (H. 59 ; L. 99,5) ; son exécution est estimée au premier quart du XVIIième siècle.

Œuvre réalisée par deux artistes, Cérès, allégorie de la terre, a été peinte par Jan Brueghel de Velours avec l'aide de Hendrik Van Balen. Ce dernier excellait dans les figures, tandis que Jan Brueghel, miniaturiste, était très l'aise pour les paysages, les architectures, les détails de fleurs, fruits, feuillage.

C'est une oeuvre allégorique qui s'inscrit dans une série sur les quatre éléments : l'eau, l'air, le feu et la terre. Brueghel a, par ailleurs, peint plusieurs tableaux sur le thème de Cérès, on peut en voir au musée de Lyon, au musée de Cherbourg et au musée du Louvre.

À travers le foisonnement de détails, ce tableau est un éloge de la nature par des artistes sensibles à la pensée humaniste héritée de la Renaissance comme à la culture naturaliste et scientifique de leur temps.

Cette présentation virtuelle de l'oeuvre vous propose non seulement de la découvrir en haute définition et en détail mais également dans une contextualisation historique avec d'autres oeuvres issues des collections des musées de Poitou-Charentes.

capture d'écran

"Fleurs, fruits et un lapin" et "Fleurs et fruits dans un jardin" par lo Spadino

Type : Un regard, une œuvre (Site ou page web ) Publié : septembre 2014

Classes : 6e ; 5e ;

Disciplines : Art plastique ; Histoire des Arts : arts du visuel ; Sciences de la Vie et de la Terre ;

Mot(s) clé(s) : peinture ; végétal ; nature morte ;

Ces deux tableaux, conservés dans les collections des musées de Poitiers sont des oeuvres de grandes dimensions dont l'inspiration commune (une luxuriante pyramide de fruits et de fleurs), la similitude de leur facture indique qu'il s'agit probablement de deux pendants et qu'ils doivent être contemplés simultanément et rapprochés l'un de l'autre.

Ils sont de la main de l'artiste Giovanni-Paolo Castelli, dit lo Spadino, qui les a peints dans le sillage des maitres flamands et en pleine période de la Contre-Réforme. Ces deux huiles sur toiles à la riche iconographie révèlent de nombreux symboles que nous vous proposons de mettre en lumière.

capture d'écran

Mascarade nuptiale

Type : Un regard, une œuvre (Site ou page web ) Publié : mai 2013

Classes : 6e ; 5e ; 4e ; 3e ; 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Art plastique ; Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ;

Mot(s) clé(s) : portrait ; peinture ; Colonies ;

Acquis en 1985 par la ville de La Rochelle, ce tableau exceptionnel intègre les collections du musée du Nouveau Monde où il rejoint les oeuvres qui témoignent du commerce triangulaire et de l'esclavage.

Huile sur toile de grand format, peinte au XVIIIe siècle par José Conrado Rosa, la Mascarade nuptiale dresse - avec force détails et raffinements - le portrait de groupe de huit personnes posant en une procession nuptiale. Ce qui frappe au premier regard, encore aujourd'hui, c'est le choix délibéré de ne montrer que des protagonistes aux caractéristiques physiques singulières : sept d'entre eux sont des nains (six sont d'origine noire africaine et le septième semble amérindien). Le dernier est un jeune noir affecté d'une maladie de dépigmentation parcellaire de la peau, le piébaldisme ou « nègre-pie ».

Les inscriptions habilement intégrées aux vêtements des personnages révèlent leurs origines : les territoires coloniaux portugais et leur mise au service de la cour. Par recoupement, il s'agit ici de la célébration du mariage de Donna Roza, l'une des suivantes préférées de la reine Marie Ière de Portugal dont on peut penser qu'elle fut le commanditaire du tableau.

capture d'écran

La demi-berline du musée de Thouars

Type : Un regard, une œuvre (Site ou page web ) Publié : mars 2013

Classes : 6e ; 5e ; 4e ; 3e ; 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Histoire ; Histoire des Arts : arts du quotidien ;

Mot(s) clé(s) : voyage ; époque et style ;

La demi-berline du musée de Thouars est une oeuvre d'exception dans les collections des musées publics. Elle figure parmi les plus anciens véhicules hippomobiles conservés et est le témoin d'un savoir-faire et d'un savoir-vivre raffinés. Elle déploie une ornementation élégante à la croisée des styles Louis XV et Louis XVI.

capture d'écran

Le portrait dit « d’un trésorier »

Type : Un regard, une œuvre (Site ou page web ) Publié : janvier 2013

Classes : 6e ; 5e ; 4e ; 3e ; 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ;

Mot(s) clé(s) : portrait ; peinture ;

À partir d'un travail d'archives, Danielle Velde tente de reconstituer la genèse d'un tableau jusqu'alors connu sous le seul titre de « portrait d'un trésorier ». Cette oeuvre, confiée au musée de Poitiers par les « Musées Nationaux Récupération », service gérant les objets issus des spoliations opérées par les nazis lors de la seconde guerre mondiale, était jusqu'à présent largement méconnue.

En se basant sur les archives disponibles et les indices présents dans le tableau, cette recherche explore les indices qui permettent de donner un nom à l'inconnu du tableau et au peintre.

capture d'écran

Pyrame et Thisbé, la représentation de l'amour transcendé...

Type : Un regard, une œuvre (Site ou page web ) Publié : octobre 2012

Classes : 4e ; 2e ; 1e ;

Disciplines : Art plastique ; Histoire des Arts : arts du visuel ; Latin ;

Mot(s) clé(s) : religion ; peinture ; paysages ;

« Ces violentes joies ont des violentes fins
Et meurent dans leur triomphe comme feu de poudre » W. Shakespeare, Roméo et Juliette, Acte II.

Après Diane et Callisto représentées sur le décor d'un plat en faïence du musée de Parthenay, l'occasion nous est à nouveau donnée de revenir sur un passage tiré des Métamorphoses d'Ovide : le double suicide de Pyrame et de Thisbé qui inspirera W. Shakespeare pour son drame Roméo et Juliette.

L'analyse du tableau : Pyrame et Thisbé, appartenant aux collections du musée de l'Échevinage de Saintes, prend en compte la recherche formelle et la signification du sujet. Elle inscrit également cette scène d'amour et de sacrifice dans le contexte de l'histoire politique et artistique d'une époque où s'affrontent protestantisme et catholicisme à coup de Réforme et de Contre-Réforme.

capture d'écran

Réalité augmentée sur le tableau de François Nautré

Type : Un regard, une œuvre (Site ou page web Avec contenu vidéo ) Publié : juillet 2012

 

Disciplines : Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ; Histoire des Arts : arts du son ;

Mot(s) clé(s) : Art roman ; peinture ; musique ; réalité augmentée ;

Le mardi 26 juin dernier s'est tenue la présentation publique de réalité augmentée « Ram » (Réalité Augmentée au Musée) réalisée par Arnaud Dérès dans le cadre de son stage de Master II, Ingénierie des Médias pour l'Éducation (Université de Poitiers) effectué à la DRAC Poitou-Charentes. L'étudiant a reçu de l'équipe d'Alienor.org l'appui technique nécessaire pour aboutir à la mise en ligne de son expérimentation. Ce projet est désormais accessible au public.
Vous trouverez plus d'informations et la procédure d'installation sur notre publication : Un regard, une oeuvre : Le siège de Poitiers par l'amiral Gaspar de Coligny en 1569, de François Nautré sur la nouvelle page dédiée à cette réalisation (http://www.alienor.org/publications/plan_nautre/ar.htm).


Si l'expérience de réalité augmentée a été prévue pour s'exécuter devant l'oeuvre, elle peut toutefois être tentée sur toutes ses représentations, si elles sont de taille suffisante, y compris devant l'écran d'un ordinateur affichant le tableau (http://www.alienor.org/publications/plan_nautre/).

Vous pouvez retrouver plus d'informations sur le projet et sa présentation sur notre page Facebook : (http://www.facebook.com/Alienor.org).

Bonne découverte !

capture d'écran

Diane et Callisto, faïence à décor moulé du musée de Parthenay

Type : Un regard, une œuvre (Site ou page web ) Publié : janvier 2012

Classes : 6e ; 5e ; 4e ; 3e ; 2e ; 1e ; Term. ;

Disciplines : Art plastique ; Histoire des Arts : arts du visuel ; Histoire ; Latin ;

Mot(s) clé(s) : mythologie ; Antiquité ; allégories ; céramique ;

Ce numéro « un regard, une oeuvre » présente un plat en céramique du XVIe ou XVIIe siècle, figurant ce qui pourrait être une simple scène galante.

Son style et sa fabrication le rapprochent des oeuvres de Bernard Palissy et cette publication est l'occasion de montrer une sélection de quelques pièces, plus tardives mais dans l'esprit de ses créations, toutes issues des collections des musées de la région Poitou-Charentes.

La symbolique est exprimée par les multiples indices disséminés dans le décor. Elle est décrite point par point et ne laisse nul doute sur le récit mythologique qu'elle révèle : l'épisode de la séduction de Callisto par Jupiter masqué sous les traits de Diane, tiré des Métamorphoses d'Ovide.