photographie sur plaque de verre - Samuel, le fils de Pierre Loti enfant sur une balançoire (titre factice)

Titre : Samuel, le fils de Pierre Loti enfant sur une balançoire (titre factice)
Dénomination : photographie sur plaque de verre
Auteur - Exécutant : anonyme (photographe)
Désignation
Numéro d'inventaire : MPL 2011.0.12
Domaine : photographie, ethnologie
Matières : verre
Techniques de réalisation : négatif au gélatino-bromure d'argent
Dimensions et formes : H. 9 ; L. 13
Sujets représentés : enfant, balançoire
Description : Ce cliché représente Samuel Viaud enfant (17 mars 1889 - 2 mai 1970, à Rochefort), le fils légitime de Pierre Loti dont il prendra d'ailleurs le nom en 1925 (Pierre-Loti-Viaud) conformément à la volonté de son père. Au service de la mémoire paternelle, il demeurera dans la maison natale de l'écrivain jusqu'à sa mort. Il épouse le 19 mai 1920 la fille de l'amiral Charlier, alors préfet maritime de Rochefort, Elsie Charlier (1898-1980), dont il eut deux fils : Pierre (1921-1993) et Jacques (né en 1923). Titulaire de la Croix de guerre 14-18, et conseiller municipal à la Libération, il fut le collaborateur de Pierre Loti dans ses dernières années pour la publication de plusieurs ouvrages et supervisa la publication posthume de deux volumes de son journal intime.
Type d'inscription : numérotation
Transcription des inscriptions : M 12 (sur le cache en papier, côté support)
Données sur l'exécution
Lieu de création - d'exécution : Rochefort (Charente-Maritime, ville)
Siècle ou millénaire : 4e quart 19e siècle
Précision sur la genèse : Ce cliché a probablement été réalisé dans le studio photographique "Delphin" vers 1892 (Samuel a environ 3 ans). Le musée conserve en effet un tirage papier similaire à ce négatif sur verre et identifiant le photographe comme étant "Delphin à Rochefort". Il s'agit d'un studio photographique créé par Christophe Delphin Comergnac (1839 à Poitiers - 14 décembre 1883 à Rochefort) en 1880 au 72 rue des Fonderies à Rochefort. Il prit comme nom d'enseigne son deuxième prénom comme le faisaient alors de nombreux photographes. Il réalisa de nombreux portraits de Loti. A sa mort, c'est sa veuve qui reprend l'atelier. Elle commercialisera notamment la série de portraits de Loti en Osiris qui connaîtra un vif succès. Le studio sera ensuite repris vers 1901 par le photographe Raymond Montastier.
Administration
Localisation de l'objet : réserves muséographiques (Rochefort, bât.)
Propriétaire : Rochefort propriété de la commune
Date d'acquisition : achat en 1969
Ancienne appartenance : Viaud Julien
Service gestionnaire : maison de Pierre Loti
© Alienor.org, Maison de Pierre Loti

M0831_scan11-0250 Anonyme, Samuel Viaud enfant posant sur une balançoire, n° Inv. MPL 2011.0.12
Maison de Pierre Loti


Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.