gravure - Portrait de Gambetta

Titre : Portrait de Gambetta
Dénomination : gravure
Auteur - Exécutant : Lefort Henri-Emile
Désignation
Numéro d'inventaire : MAH.1900.2.1
Autre n° : 13
Domaine : estampe, arts
Matières : papier
Techniques de réalisation : eau-forte
Dimensions et formes : H. 96 . L. 69
Sujets représentés : portrait, homme politique
Description : Dans un médaillon, portrait en buste de Léon Gambetta (1838-1882) légèrement de profil vers la gauche.
Type d'inscription : nom de l'auteur, date
Transcription des inscriptions : Henri Lefort pinxit et sculpsit aq.f 1889 (b.g)
Données sur l'exécution
Lieu de création - d'exécution : France (Europe, pays)
Date d'exécution : en 1889
Sources de la représentation : Léon Gambetta, né le 2 avril 1838 à Cahors, mort le 31 décembre 1882, fut un homme politique français, durant la IIIe République. Fils d'un immigré italien, Léon Gambetta opta pour la nationalité française en 1859. Avocat, il se fit connaître comme opposant au régime impérial en défendant Delescluze en 1868. Candidat aux élections de 1869, il siégea avec la minorité républicaine qui s'opposa à la guerre de 1870. Le 7 octobre 1870, chargé par le gouvernement de la Défense nationale pour diriger la guerre en province, Gambetta quitta Paris en ballon pour lever de nouvelles troupes, mais son projet de libérer la capitale échoua. À Tours, il organisa un nouveau gouvernement qui dut se replier à Bordeaux. Lors de la capitulation de Paris, le 20 janvier 1871, Gambetta proposa de continuer la guerre. Traité de " fou furieux " par Adolphe Thiers, il accepta finalement l'armistice.
Il représenta le Bas-Rhin à l'Assemblée nationale du 8 février au 1er mars 1871, démissionnant lorsque ses électeurs furent abandonnés à l'Allemagne. Il se retira quelques mois en Espagne et en Suisse, mais revint se faire élire député de la Seine dès le 2 juillet 1871. Il fut Président de la Chambre des députés de 1879 à 1881 puis Président du Conseil et Ministre des Affaires Étrangères du 14 novembre 1881 au 27 janvier 1882. Voir à ce sujet la page Gouvernement Léon Gambetta.
Blessé à la main, officiellement en réparant son pistolet ou peut-être par sa maîtresse Léonie Léon, il contracta une septicémie qui l'emporta en quelques jours à l'âge de 44 ans. Léon Gambetta est mort à Sèvres dans les Hauts-de-Seine. Le 11 novembre 1920, jour où fut inhumé le soldat inconnu, le coeur de Gambetta est transféré au Panthéon.
Siècle ou millénaire : 4e quart 19e siècle
Administration
Localisation de l'objet : musée des Beaux-Arts (La Rochelle, bât.)
Propriétaire : La Rochelle propriété de la commune
Date d'acquisition : don en 1900
Ancienne appartenance : Société des Amis des Arts de La Rochelle en 1900
Delmas Émile (madame)
Service gestionnaire : musées d'Art et d'Histoire de La Rochelle
Documents et objets liés
Bibliographie : Furcy de Lavault AT 1900 (Page : 76 (supplément))
Furcy de Lavault AT 1906 (Page : 56, n°14)
Giraudeau L 1927 (Page : 29)
Lefrançois T 1993 (Page : 123, n°156)
© Alienor.org, musées d'Art et d'Histoire de La Rochelle

M0825_NT74 Portrait de Gambetta
musées d'art et d'histoire de La Rochelle


Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.