portrait ; COMPAGNONNAGE - Le Père Soubise

Titre : Le Père Soubise
Dénomination : portrait, COMPAGNONNAGE
Auteur - Exécutant : Becquet frères Lithographes (lithographe)
Perdiguier Agricol (éditeur)
Désignation
Numéro d'inventaire : MAH.2012.0.206
Domaine : estampe, arts
Matières : papier
Techniques de réalisation : lithographie
Dimensions et formes : H. 59 ; L. 42
Sujets représentés : scène, compagnon
Description : Lithographie en couleurs représentant le Père Soubise, fondateur des Compagnons passants Charpentiers du Devoir, des Couvreurs et des Plâtriers, tenant un plan d'architecte et un compas. Derrière lui, six scènes encadrées représentent les étapes de la construction du temple de Salomon. A ses pieds, plusieurs objets symbolisant le compagnonnage (maillet, canne, truelle...)
Type d'inscription : tampon, légende, nom de l'éditeur, nom du graveur, titre
Transcription des inscriptions : LA SAINTE FII BAUME (tampon au centre en haut) | SOUVENIR DE LA STE BAUME | R(?) DE S'MAXIMIN | [AUDEBAID ?]| PERE DES COMPAGNONS DD (Sur deux tampons identiques en haut à droite et à gauche)/ LEGENDE | LA STE BAUME CONVOI FUNEBRE FETE PATRONALE | LEGENDE |CHAINE D'UNION |CORTEGES / A. Perdiguier, Editeur, rue Traversière, St Antoine, 38? paris (sous le dessin en bas à gauche)| Lith. Becquet, rue des Noyers, 37 (sous le dessin en bas à droite)/ LE PERE SOUBISE| Ami de Maître Jacques, Fondateur des Compagnons passants Charpentiers du Devoir, des couvreurs et des Platriers
Données sur l'exécution
Lieu de création - d'exécution : Paris (Paris, ville)
Date d'exécution : entre le 1 janvier 1882 et le 1 janvier 1885
Sources de la représentation : Les légendes compagnonniques font référence à trois fondateurs légendaires: Salomon, Maître Jacques et le père Soubise qui les mettent en scène à l'occasion de la construction du Temple de Salomon, événement censé avoir vu naître l'ordre des compagnons, bien que les textes bibliques qui la décrivent n'en fassent pas mention:
Représenté en robe de bure, le père Soubise aurait été selon la légende architecte sur le chantier du Temple de Salomon, où il aurait encadré les charpentiers. Il serait revenu en France par Bordeaux après sa brouille avec Maître Jacques dont il aurait jalousé l'autorité. Selon certaines légendes, il aurait été à l'origine de l'assassinat de celui-ci, alors que d'autres légendes l'en innocentent. Une autre légende encore en fait un moine bénédictin qui aurait participé avec Jacques Moler au chantier d'Orléans.
Siècle ou millénaire : 19e siècle
Précision sur la genèse : oeuvre en rapport : une lithographie représentant le portrait de Salomon conservé au musée des Beaux-Arts de La Rochelle (MAH.1943.6.1)
Administration
Localisation de l'objet : Musée d'Orbigny-Bernon (La Rochelle, bât.)
Propriétaire : La Rochelle propriété de la commune
Date d'acquisition : achat en 2012
Service gestionnaire : musées d'Art et d'Histoire de La Rochelle
Documents et objets liés
Bibliographie : Le compagnonnage La Rochelle 1988 (Page : 10, n°2)
© Alienor.org, musées d'art et d'histoire de La Rochelle

M0825_2012-0-206
musées d'art et d'histoire de La Rochelle


Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.