couronne - couronne de chef des jeunes gens Tibido Uno

Titre : couronne de chef des jeunes gens Tibido Uno
Dénomination : couronne
Auteur - Exécutant : Fali (ethnie)
Désignation
Numéro d'inventaire : 012.1.80
Domaine : bijou, ethnologie
Matières : fibre végétale, laine, plume
Techniques de réalisation : tresse, assemblage
Dimensions et formes : H. 17,5 ; D. 23
Description : couronne de fibres végétales tressées ponctuées de petits noeuds de laine rouge et verte et dans laquelle est plantée une plume de poulet blanche
Découverte
Lieu de découverte  - de collecte : Cameroun (Afrique, pays)
Date de collecte, de découverte : avant le 1 janvier 1965
Précision sur la découverte, collecte : Collecté par Jean-Gabriel Gauthier en pays fali, village de Ngoutchoumi, nord Cameroun.
Données sur l'exécution
Lieu de création - d'exécution : Cameroun (Afrique, pays)
Date d'exécution : avant le 1 janvier 1965
Données sur l'utilisation
Utilisation : bijou
Précision sur l'utilisation : La coiffure fait l'objet d'un soin attentif. Les cheveux sont enrobés de petites boulettes d'argile mélangées à de l'oxyde de fer et enduites d'huile de caïlcédrat. La coiffure est ensuite enrichie de parures de différentes natures portées en fonction des événements.
Les ornement de tête gemshao neüno ("collier de cheveux") par exemple étaient portés par les hommes sur le front pour les fêtes uniquement, jusque dans les années 1975. Les perles de verre sont montées sur des fibres végétales tressées. Les femmes quant à elles portaient le bandeau de tête tsheta awo fait de cuir, oeillets métalliques et perles.
Pour les danses funéraires et pendant un mois après le décès d'un proche, les femmes portaient des bandeaux de tête en fibres végétales de graminée tressées. L'usage pouvait également être médical pour soigner les maux de tête (il était alors serré bien fort avec le noeud coulant).
Les parures de tête servent aussi à marquer le statut social de certains individus. Le chef des jeunes gens se distinguait par le port du bandeau de tête tsheta awo en cuir tressé orné de perles de verre jaunes et rouges et de perles en plastique bleues ou bien par le port de la couronne tidibo uno en vannerie, laine et plume de poulet.
Date d'utilisation : avant le 1 janvier 1965
Précision sur l'utilisation seconde : Portée par Egui Ndotté, chef des jeunes gens jusque vers 1965, moment où il est devenu chef du village
Lieu d'utilisation : Cameroun (Afrique, pays)
Utilisateur : Fali
Administration
Localisation de l'objet : Le Musée d'Angoulême (Angoulême, bât.)
Propriétaire : Angoulême propriété de la commune
Date d'acquisition : don en 2011
Service gestionnaire : Le Musée d'Angoulême
Documents et objets liés
Bibliographie : Salaberry E et alii 2012 (Page : 135)
© Alienor.org, Le Musée d'Angoulême

M0818_012-1-80_1 Couronne de chef des jeunes gens Tibido Uno, Fali, Cameroun, n° 012.1.80
Le Musée d'Angoulême


Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.