Erika Stocker

Titre : Erika Stocker
Auteur - Exécutant : Leistner Rita (photographe)
Désignation
Numéro d'inventaire : MNM.2014.1.1.17
Domaine : photographie, arts
Matières : papier
Techniques de réalisation : TECHNIQUE PHOTOGRAPHIE
Dimensions et formes : H. 100 ; L. 170
Sujets représentés : indien d'Amérique, portrait, étudiant, botte, plage
Description : Photographie faisant partie d'un ensemble réalisé par l'artiste canadienne Rita Leistner à l'occasion d'une commande pour les jeurx olympiques de Vancouver en 2012 (Edward Curtis project). L'artiste s'est employée à représenter les Amérindiens essentiellement de la côte nord-ouest du Canada dans leur monde d'aujourd'hui et leur rapport à leur identité ancestrale. Cette double photographie représente Erika Strocker une jeune étudiante qui a gagné une bourse d'étude prestigieuse de la fondation de l'aéroport de Vancouver en 2008. Elle pose ici sur la plage de Tow Hill, dans une tenue contemporaine avec ses bottes de pluie préférées mais aussi vêtue de sa couverture traditionnelle haïda, qui lui a été donnée lors d'un rite de passage, à la veille de sa réussite au diplôme de l'école secondaire (quelques jours avant que ces photos ne soient prises).
Données sur l'exécution
Lieu de création - d'exécution : Canada (Amérique, pays)
Date d'exécution : en septembre 2009
Siècle ou millénaire : 1er quart 21e siècle
Précision sur la genèse : Comment revisiter l'héritage controversé de Edward Curtis, photographe, portraitiste des Amérindiens à la fin du XIXe siècle et jusque dans les années 1920 ? Parfois accusé de colonialisme, l'auteur cherchait surtout à valoriser la culture indigène en gommant totalement l'apport du monde contemporain à leur quotidien dans une vision romantique et pittoresque. Rita Leistner, à l'occasion d'une commande pour les jeux olympiques de Vancouver accompagnant un texte de théâtre de Marie Clements, a rencontré en 2007, de l'Arizona à l'Arctique, les descendants de ces communautés natives. Elle leur a demandé de poser en costume traditionnel et en tenue quotidienne dans le même décor.
Là où Curtis pensait témoigner de la disparition d'un peuple, Rita Leistner s'engage dans une voie plus objective tout en nous persuadant de la survie et de l'avenir de ces peuples et tout en nous interrogeant sur ce qu'un vêtement révèle d'une identité et de la manière de la montrer.
Commandées à l'occasion des " Olympiades culturelles " lors des Jeux Olympiques de Vancouver en 2010, ses photographies sont des clins d'oeil dans un monde complexe et ses doubles portraits encouragent à mener le dialogue entre passé et présent.
Administration
Localisation de l'objet : musée du Nouveau Monde (La Rochelle, bât.)
Propriétaire : La Rochelle propriété de la commune
Date d'acquisition : achat en 2014
Service gestionnaire : musées d'Art et d'Histoire de La Rochelle
© Alienor.org, musées d'Art et d'Histoire de La Rochelle

Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.