médaille - Médaille commémorative de la guerre 1914-1918 

Titre :

Médaille commémorative de la guerre 1914-1918 

Dénomination : médaille
Auteur - Exécutant : Morlon Pierre (graveur)
Désignation
Numéro d'inventaire : MAH.1939.77.974
Domaine : ethnologie, costume - accessoires du costume
Matières : bronze
Techniques de réalisation : moulé
Dimensions et formes : D. 33 ; Ep. 0,2
Sujets représentés : allégorie, femme, élément végétal
Description :

Sur l'avers, effigie de la République casquée de la bourguignotte (le casque de 1914 ), couronnée de laurier et tenant en main gauche une épée. Sur le revers, légende "REPUBLIQUE  FRANÇAISE"  entourant l’inscription "GRANDE  GUERRE  1914-1918". La bélière rectangulaire, de la largeur du ruban (ce qui est tout à fait exceptionnel), est constituée de branches de chêne. Il manque en effet le ruban d'origine de la médaille (largeur de 36 mm, avec alternance de six raies verticales blanches de 3,5 mm et de cinq raies verticales rouge clair de 3 mm), ainsi qu'une éventuelle barrette portant les mots « Engagé Volontaire » en métal blanc.

Type d'inscription : nom du graveur
Transcription des inscriptions :

REPUBLIQUE  FRANÇAISE (pourtour revers) GRANDE  GUERRE  1914-1918 (revers)

A.MORLON (avers, b.g.)

Données sur l'exécution
Date d'exécution : le 23 juin 1920
Siècle ou millénaire : 1er quart 20e siècle
Précision sur la genèse :

Au cours de la première guerre mondiale, le Parlement a souhaité à plusieurs reprises que soit instituée « une médaille commémorative de la guerre, qui serait, en même temps qu’un précieux souvenir pour les intéressés, la marque tangible de leur participation à cette immense lutte. »
Dès l’année 1915, et à l’initiative du ministre de la Guerre Alexandre Millerand, fut déposé au Parlement, un projet de loi visant à créer une médaille commémorative qui serait attribuée à la fin des hostilités à tous les soldats mobilisés et dans l’immédiat, mais à titre provisoire, aux militaires dégagés de leurs obligations par suite de réforme ou de blessure. Mais c’est la loi du 23 juin 1920, qui créera la Médaille commémorative française de la Grande Guerre, à l’insigne choisi à l’issue d’un concours ouvert à tous les artistes français, qui présentèrent un total de soixante-treize modèles. Un concours monétaire avait été ouvert par le ministre de l'Instruction Publique et des beaux-arts aux nombreux graveurs de l’époque, et 73 maquettes ont été présentées au jury. C’est le modèle du graveur Pierre-Alexandre Morlon qui sera finalement adopté. L'événement eut un certain retentissement puisque L'Illustration, revue de grand prestige, illustra son article du 29 janvier 1921 des photos des six maquettes retenues.
La Médaille commémorative de la Grande guerre récompense les personnes ayant servi, dans certaines conditions, entre le 2 août 1914 et le 11 novembre 1918.

Administration
Localisation de l'objet : Musée d'Orbigny-Bernon (La Rochelle, bât.)
Propriétaire : La Rochelle propriété de la commune
Date d'acquisition : don en 1939
Ancienne appartenance : Pilastre Jean
Service gestionnaire : musées d'Art et d'Histoire de La Rochelle
© Alienor.org, musées d'Art et d'Histoire de La Rochelle

M0825_1939-77-974 Médaille commémorative de la guerre 1914-1918
musées d'Art et d'Histoire de La Rochelle

M0825_1939-77-974a Médaille commémorative de la guerre 1914-1918
musées d'Art et d'Histoire de La Rochelle


Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.