médaille commémorative - Médaille interalliée 1914-1918

Titre :

Médaille interalliée 1914-1918

Dénomination : médaille commémorative
Auteur - Exécutant : Morlon Pierre-Alexandre (graveur)
Désignation
Numéro d'inventaire : MAH.1939.77.800
Domaine : ethnologie, numismatique, arts
Matières : bronze
Techniques de réalisation : fonte, frappé
Dimensions et formes : D. 3,6
Sujets représentés : allégorie, victoire, Première Guerre mondiale
Description :

Médaille interalliée commémorative de la 1ère Guerre mondiale avec bélière. Sur l'avers, représentation de la Victoire ailée debout. Sur le revers, une inscription avec un bonnet phrygien.

Type d'inscription : titre, date
Transcription des inscriptions :

au revers:

RF/LA/GRANDE GUERRE/POUR LA/CIVILISATION/1914-1918

Données sur l'exécution
Lieu de création - d'exécution : France (Europe, pays)
Date d'exécution : en 1923
Siècle ou millénaire : 1er quart 19e siècle
Précision sur la genèse :

Cette décoration est due au maréchal Foch, commandant en chef des troupes alliées à la fin de la guerre, qui avait proposé la création d’une médaille commémorative commune à toutes les Nations belligérantes alliées. Gravée librement par chaque nation, cette décoration devait toutefois représenter à l’avers une victoire ailée et sur le revers l’inscription traduite dans la langue du pays « La Grande Guerre pour la Civilisation » sur un module en bronze d'un diamètre de 36 mm. Le ruban, identique pour toutes les puissances, figurait deux arcs-en-ciel juxtaposés par le rouge avec, sur chaque bord, un filet blanc.

Sont concernés par cette décoration tous les militaires ayant servi trois mois – consécutifs ou non – entre le 2 août 1914 et le 11 novembre 1918 dans la zone des armées, les infirmières et infirmiers civils, les étrangers (civils ou militaires) ayant servi directement sous les ordres du commandement français, les maréchaux et généraux ayant eu un commandement pendant trois mois au moins, les prisonniers de guerre ainsi que les Alsaciens-Lorrains engagés volontaires qui ont appartenu pendant une durée quelconque à une unité combattante et à ceux qui peuvent justifier avoir déserté les rangs allemands. L'article 10 de la loi de 1920 précise que : " Le droit de la médaille est également acquis aux militaires qui ont été tués à l’ennemi ou qui sont morts des suites de blessure de guerre (....) et à ceux qui sont morts de maladies ou blessures contractées en service

Administration
Localisation de l'objet : Musée d'Orbigny-Bernon (La Rochelle, bât.)
Propriétaire : La Rochelle propriété de la commune
Date d'acquisition : don en 1939
Ancienne appartenance : Pilastre Jean
Service gestionnaire : musées d'Art et d'Histoire de La Rochelle
© Alienor.org, musées d'Art et d'Histoire de La Rochelle

M0825_1939-77-800 Médaille interalliée 1914-1918 (avers)
musées d'Art et d'Histoire de La Rochelle

M0825_1939-77-800a Médaille interalliée 1914-1918 (revers)
musées d'Art et d'Histoire de La Rochelle


Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.