meuble d'apothicaire ; armoire

Dénomination : meuble d'apothicaire, armoire
Désignation
Numéro d'inventaire : MAH.1950.5.85.3
Autre n° : 1790
Domaine : ameublement, art mobilier, ethnologie
Matières : acajou, zinc, laiton
Techniques de réalisation : ciré, mouluré
Dimensions et formes : H.343 ; L. 165 ; P. 47
Description :

Armoire à deux corps en acajou massif de Cuba. L'ensemble est composé de 3 compartiments avec étagères dans sa partie inférieure et de 3 dans sa partie supérieure.

Les portes grillagées de la partie supérieure permettent l'exposition des pots de montre.

La corniche en acajou d'Afrique n'est pas d'origine.

Bel exemple de meuble de port.

Type d'inscription : numéro
Transcription des inscriptions :

 15 - 16 (peints en blanc sur le haut du corps inférieur)

 

Données sur l'exécution
Lieu de création - d'exécution : La Rochelle (Charente-Maritime, ville)
Date d'exécution : en 1750
Siècle ou millénaire : 18e siècle
Précision sur la genèse :

Cette apoticairerie était à l'origine installée dans l'ancien Hôpital Aufrédy. En juin 1940, elle fut démontée et déplacée clandestinement dans la réserve du musée d'Orbigny-Bernon pour la protéger d’éventuels bombardements ou convoitise des occupants. Elle sera finalement remontée après la guerre et mise en valeur dans les salles du musée.

Administration
Localisation de l'objet : Musée d'Orbigny-Bernon (La Rochelle, bât.)
Propriétaire : La Rochelle propriété de la commune
Date d'acquisition : don le 22 février 1950
Ancienne appartenance : Hôpital Aufredy
Service gestionnaire : musées d'Art et d'Histoire de La Rochelle
Documents et objets liés
Bibliographie : Les meubles de port rochelais La Rochelle 2000 (Page : 49)
Objets liés : meuble d'apothicaire ; armoire
© Alienor.org, musées d'Art et d'Histoire de La Rochelle

M0825_1950-5-85 ensemble de meubles d'apothicairerie
musées d'Art et d'Histoire de La Rochelle

M0825_1950-5-85-3 meuble d'apothicairerie
musées d'Art et d'Histoire de La Rochelle


Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.