tableau - La Justice ou Thémis

Titre :

La Justice ou Thémis

Dénomination : tableau
Auteur - Exécutant : Bernard Jean-Charles-Augustin, Agesci Bernard d' (peintre)
Désignation
Numéro d'inventaire : D.001.0.2
Domaine : peinture, arts
Matières : toile (support)
Techniques de réalisation : peinture à l'huile
Dimensions et formes : H. 226 - l. 160
Sujets représentés : Thémis, balance, livre, coq, fauteuil, architecture
Description :

Cette peinture allégorique représente Thémis la déesse grecque de la justice et de l'ordre établi. Elle est représentée de face, assise sur un coussin, tenant de la main droite la balance attribut de la justice, symbole de l'égalité des droits et de la main gauche un livre ouvert qui repose sur sa cuisse. À sa gauche, un coq, signe de vigilance et un faisceau de licteur, utilisé comme un symbole de revendication d'une autorité légitime ; à sa droite une équerre avec un fil à plomb, symbole d'équité et de droiture viennent souligner les qualités de son autorité. Elle est figurée à l'intérieur d'une salle, qui présente une architecture néoclassique avec colonnes et chapiteaux à volutes. Une arcade agrémentée d'un rideau de tissu ouvre la composition vers l'extérieur, laissant entrevoir le ciel et les nuages. Thémis est vêtue d'une tunique blanche et d'un manteau type chlamyde, elle est assise dans un fauteuil en acajou aux pieds en sabre, et pose son pied sur un petit tabouret orné de pattes de lion. Grâce et élégance soulignées par le choix des coloris (ocre jaune, ocre rouge, bleu d'outre mer, brun et vert) et la préciosité des détails ornementaux (liseré de feuillage doré sur les bords des drapés; diadème perlé et broche du manteau). Le traitement des drapés et des matières ne trahissent en aucune façon cette douceur qui envahit Thémis. Pureté et transparence de la Justice Républicaine. Thémis, figure majestueuse et monumentale est placée au premier plan, mise en valeur puisque surélevée, d'une part par l'utilisation d'une estrade qui la détache de l'arrière plan et d'autre part, elle trône sur un large fauteuil tel un magistrat siégeant à sa cour. La noblesse, la majesté et la droiture de cette allégorie sont d'autant plus marquées par l'emploi d'une architecture grecque imposant une rigueur des lignes horizontales et verticales.

Type d'inscription : signature, maxime
Transcription des inscriptions :

Bernard d'Agesci, 1794 (b.g.) / Dieu, la Loi et le Roi ; ne faites pas aux autres ce que vous ne voulez pas qui vous soit fait (sur le livre ouvert)

Découverte
Lieu de découverte  - de collecte : Palais de Justice (Niort, bât.)
Données sur l'exécution
Lieu de création - d'exécution : Niort (Deux-Sèvres, ville)
Date d'exécution : en 1794
Siècle ou millénaire : 4e quart 18e siècle
Administration
Localisation de l'objet : musée Bernard d'Agesci (Niort, bât.)
Propriétaire : Palais de Justice de Niort propriété de l'État
Date d'acquisition : achat en 1794
Dépositaire de l'objet : conservation des musées de la Communauté d'Agglomération du Niortais
Date de dépôt : avant 1994
Service gestionnaire : conservation des musées de la Communauté d'Agglomération du Niortais
© Alienor.org, musées de la Communauté d'Agglomération du Niortais

M0841_D-001-0-2-p1
musées de la Communauté d'Agglomération du Niortais


Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.