cloche (musique) ; sonnailles de danse ; idiophone

Dénomination : cloche (musique), sonnailles de danse, idiophone
Auteur - Exécutant : anonyme
Désignation
Numéro d'inventaire : 996.5.10
Domaine : musique, ethnologie
Appellation vernaculaire : kisia
Matières : bois, fibre végétale
Techniques de réalisation : relief, tresse, coulé moulé
Dimensions et formes : H. 2,5 ; L. 10,3 ; l. 4,6 (parties larges) - l. 2,2 (partie resserrée au centre) (en forme de noeud papillon)
Sujets représentés : ornement à forme géométrique
Description : Cette cloche double est composée de deux parties larges et creuses resserrées au milieu ; dans l'une d'elle, 3 petits morceaux de bois sont fixés à une petite cordelette.
Découverte
Lieu de découverte  - de collecte : République du Congo (Afrique, pays)
Date de collecte, de découverte : entre le 25 mars 1889 et le 19 avril 1900
Collecteur : Renault Fernand
Données sur l'exécution
Lieu de création - d'exécution : République du Congo (Afrique, pays)
Siècle ou millénaire : 19e siècle
Précision sur la genèse : Cet objet proviendrait du Congo, devenu République du Congo.
Données sur l'utilisation
Utilisation : croyance et rites
Précision sur l'utilisation :

Cette sonnaille serait un accessoire de guérisseur et devin (N'ganga). On retrouve les motifs du décor dans les scarifications du corps des femmes, les enduits crépis des maisons, les vanneries, d'autres objets en bois (récipients) et parfois sur des poteries.

Administration
Localisation de l'objet : musée d'Art et d'Histoire (Rochefort, bât.)
Propriétaire : Rochefort propriété de la commune
Date d'acquisition : don en 1995
Ancienne appartenance : Sauvage Jean-Pierre avant 1995
Renault Fernand entre 1889 et 1900
Service gestionnaire : Musées municipaux de Rochefort
© Alienor.org, Musée d'Art et d'Histoire de Rochefort

M0830_num00-0043.20 Vue générale de l'objet n° d'inv. 996.5.10
musée d'art et d'histoire,Rochefort-sur-mer


Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.