tesson ; chandelier

Dénomination : tesson, chandelier
Désignation
Numéro d'inventaire : MAH.1882.5.32
Autre n° : 33
Domaine : archéologie, céramique, vie domestique, éclairage
Matières : terre cuite
Techniques de réalisation : glaçure
Dimensions et formes : L. 7,3 ; l. 7,9
Sujets représentés : cercle orn, point
Description :

Pied de forme balustre à gorges provenant d'un chandelier (ou d'une lampe à huile) en terre cuite recouverte d'une glaçure verte. Le chandelier devait posséder une anse fixée à la base.

Type d'inscription : étiquette
Transcription des inscriptions :

Trouvé le 6 mars 1882 en face la rue Sardinerie à 2,80 m de profondeur au pied des vieilles fortifications - n°33 (sur une ancienne étiquette blanche collée sur le pied)

Découverte
Lieu de découverte  - de collecte : canal Maubec (La Rochelle, géo.)
Date de collecte, de découverte : le 6 mars 1882
Précision sur la découverte, collecte :

trouvé dans le cadre des travaux effectués pour l'achèvement du canal de Marans, à 2,80 m de profondeur du canal Maubec, en face de la rue Sardinerie, le long des anciennes fortifications

Type de découverte : fouilles programmées
Données sur l'exécution
Lieu de création - d'exécution : La Chapelle-des-Pots (Charente-Maritime, ville)
Siècle ou millénaire : 18e siècle
Précision sur la genèse :

lieu et date d'exécution supposés

Données sur l'utilisation
Utilisation : éclairage
Administration
Localisation de l'objet : musée d'Orbigny-Bernon (La Rochelle, bât.)
Propriétaire : La Rochelle propriété de la commune
Date d'acquisition : don en 1882
Ancienne appartenance : Société des Amis des Arts de La Rochelle
Service gestionnaire : musées d'Art et d'Histoire de La Rochelle
© Alienor.org, musées d'Art et d'Histoire de La Rochelle

M0825_1882-5-32
musées d'Art et d'Histoire de La Rochelle

M0825_1882-5-32a
musées d'Art et d'Histoire de La Rochelle


Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.