statuette

Dénomination : statuette
Auteur - Exécutant : anonyme
Désignation
Numéro d'inventaire : MPL SR 19
Domaine : sculpture, croyances - coutumes, arts, ethnologie
Matières : bronze, pierre précieuse et semi précieuse, turquoise, corail, bois
Techniques de réalisation : gravé, incrustation, fonte à la cire perdue, poli, doré
Dimensions et formes : H. 57 ; L. 44,5 ; l. 31 (total) . L. 39 (base)
Sujets représentés : déesse
Description :

Il s'agit de la déesse Sitâtapatrâ "celle qui tient le parasol blanc", ce dernier a aujourd'hui disparu. Elle repose sur un socle de pétales de lotus, le visage et le diadème (qui est amovible) sont d'influences népalaises. Deux inscriptions tibétaines sont gravées au revers, sur les deux parties du socle, l'une au dessus de l'autre : གཏགས་ངཀར། qui se traduit selon Gilles Beguin, Conservateur en chef du Musée Guimet contacté en 1994 par "Phags-ma gdugs-dkar". Il s'agit de la graphie tibétaine du nom de cette déité.

Type d'inscription : inscription asiatique
Transcription des inscriptions : sur le socle au revers
Découverte
Lieu de découverte  - de collecte : Pékin (République populaire de Chine, ville)
Date de collecte, de découverte : entre 1900 et 1901
Collecteur : Viaud Julien
Précision sur la découverte, collecte : Cette statuette aurait été prélevée par Pierre Loti dans un temple lamaïque à Pékin.
Type de découverte : collecte non scientifique
Données sur l'exécution
Lieu de création - d'exécution : Région autonome du Tibet (Chine, rég.)
Date d'exécution : entre 1600 et 1700
Siècle ou millénaire : 17e siècle
Précision sur la genèse : Cette statuette est assez proche de celles du Musée Guimet (inv. MA 650) et du Philadelphia Museum of Art (inv. 62-178-4).
Précision sur la datation : statuette de l'époque mandchoue (1644-1911)
Données sur l'utilisation
Utilisation : rite et culte
Période d'utilisation : 18e siècle ; 19e siècle
Lieu d'utilisation : Pékin (République populaire de Chine, ville)
Administration
Localisation de l'objet : musée d'Art et d'Histoire (Rochefort, bât.)
Propriétaire : Rochefort propriété de la commune
Date d'acquisition : achat en 1969
Ancienne appartenance : Viaud Julien en 1900
Viaud Samuel en 1923
Service gestionnaire : Musées municipaux de Rochefort
© Alienor.org, Maison de Pierre Loti

M0831_MPL SR 19.1 Déesse Sitâtapatrâ sino-tibetaine, bronze doré et incrustation de pierres semi-précieuses, n° Inv. MPL SR 19
Maison de Pierre Loti


Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.