tableau ; panneau - Pyrame et Thisbé

Titre : Pyrame et Thisbé
Dénomination : tableau, panneau
Auteur - Exécutant : anonyme (peintre)
Désignation
Numéro d'inventaire : 1864.1.13B
Domaine : peinture, arts
Matières : bois
Techniques de réalisation : peinture à l'huile
Dimensions et formes : H. 63,5 ; L. 54,5 (panneau) - H. 84,2 ; L. 74 E. 8,5 (cadre)
Sujets représentés : personnage, figures mythologiques, ruines
Description : Cette histoire des deux amants malheureux fut particulièrement prisée au XVIIème siècle. Ici la mise en scène théâtrale (costumes, éclairage) accentue la violence dramatique de la scène. Le fond sombre s'ouvre, comme une fenêtre, sur une vision de ruines (pré)romantiques, traitée dans des tons bleutés, à la manière flamande.
Type d'inscription : étiquette manuscrite, inscription manuscrite
Transcription des inscriptions : Paul Bril|Pyrame et Thibée par Brill (Paul) figurer pour le Chevalier D'Arpeux De la (?) Du général Despinoy
Données sur l'exécution
Sources de la représentation : Cette peinture fut inspirée par la légende rapportée par Ovide. Pyrame et Thisbé, deux jeunes adolescents de la cité de Babylone étaient amoureux, mais leurs parents s'opposaient à cette union.
Ils convinrent d'un rendez-vous près de la tombe de Ninus à la tombée de la nuit, sous un murier blanc pour enfin partager leur amour. Thysbé, arrivée la première, rencontra une lionne qui venait d'achever son repas. Effrayée, elle s'enfuit abandonnant son voile, que le fauve déchiquetta. Pyrame, vint ensuite, et découvrant l'étoffe ensanglantée cru que sa bien aimée avait été dévorée, et fou de douleur se donna la mort. Thisbé, bravant sa peur de la lionne, revint quelques instants après chercher son amant. Découvrant le corps de Pyrame et le voile ensanglanté accroché au murier, compris vite la méprise, et décida de rejoindre son amour dans la mort.
Siècle ou millénaire : 1er quart 17e siècle
Précision sur la genèse : Ancienne attribution à Paul Bril.
Administration
Localisation de l'objet : Thouars (Deux-Sèvres, ville)
Propriétaire : Saintes propriété de la commune
Date d'acquisition : legs en 1864
Ancienne appartenance : Lemercier Louis-Augustin
Service gestionnaire : conservation des musées de Saintes
Documents et objets liés
Bibliographie : Dangibeaud C 1893 (Page : 26)
© Alienor.org, Musées de la Ville de Saintes

M0835_N08-10 Pyrame et Thysbé
Musées de la Ville de Saintes

MCMPC_num08-396 Pyrame et Thisbé, anonyme, n° d'inv. 864.1.13B.
Conseil des Musées de Poitou-Charentes

M0835_ACM_1864-1-13B_02 Détail figurant Éros sous les traits d'une statue d'angelot.
Alienor.org, Conseil des Musées

M0835_ACM_1864-1-13B_03 Détail de "Pyrame et Thisbé" : la ville dans le lointain
Alienor.org, Conseil des Musées

M0835_ACM_1864-1-13B_04 Détail de "Pyrame et Thisbé", Thisbé se donnant la mort en se transperçant la poitrine avec l'épée de Pyrame
Alienor.org, Conseil des Musées

M0835_ACM_1864-1-13B_05 Détail de "Pyrame et Thisbé", la détressse de Thisbé face à la mort de Pyrame
Alienor.org, Conseil des Musées

M0835_ACM_1864-1-13B_06 Détail de "Pyrame et Thisbé", Pyrame gisant
Alienor.org, Conseil des Musées

M0835_ACM_1864-1-13B_07 Détail de "Pyrame et Thisbé", l'étoffe tachée à côtés du corps de Pyrame et aux pied de Thisbé
Alienor.org, Conseil des Musées

M0835_ACM_1864-1-13B_08 L'étoffe tachée de sang. Détail de "Pyrame et Thisbé".
Alienor.org, Conseil des Musées

M0835_ACM_1864-1-13B_09 Détail de la robe de Thisbé.
Alienor.org, Conseil des Musées

MCMPC_num08-377 Pyrame et Thysbée, anonyme, n° d'inv. 864.1.13B.
Conseil des Musées de Poitou-Charentes

M0835_ACM_1864-1-13B_01 Pyrame et Thisbé, anonyme (n° d'inv. 864.1.13B)
Alienor.org, Conseil des Musées

M0835_N12-432 Pyrame et Thisbé, Inv. 1864.1.13B
Musées de la Ville de Saintes

M0835_N12-433 Pyrame et Thisbé, Inv. 1864.1.13B, dos su panneau
Musées de la Ville de Saintes

M0835_N12-434 Pyrame et Thisbé, Inv. 1864.1.13B, détail des inscriptions manuscrites
Musées de la Ville de Saintes


Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.