tableau - Descente de croix

Titre : Descente de croix
Dénomination : tableau
Auteur - Exécutant : anonyme (peintre)
Désignation
Numéro d'inventaire : 1973.10.1B
Domaine : peinture, arts
Matières : bois, peuplier
Techniques de réalisation : peinture à l'huile
Dimensions et formes : H. 90 ; L. 50
Sujets représentés : descente de croix
Description : Sur un fond d'or où se découpent deux montagnes stylisées, symboles de l'Eglise et de la Synagogue, s'élèvent les trois croix en T du Christ et des deux larrons, le bon et le mauvais qui exhale son âme damnée sur le dos d'un petit diable ailé.
Trois hommes, grimpés sur deux échelles, sont occupés à descendre le corps de Jésus mort. La tradition accorde à Joseph d'Arimathie de recevoir le corps du Christ dans ses bras, tandis que Nicomède arrache avec des tenailles le clou qui fixe les pieds du supplicié. En revanche on ignore qui est le troisième homme juché en haut de la croix ; un simple aide aux dépendeurs ou le commanditaire de l'oeuvre ?
Massés aux pieds de la croix, on reconnaît le jeune Saint-Jean, la Vierge Marie drapée de bleu, Marie-Madeleine vêtue de rouge, et les Saintes femmes Marie-Cléophas et Marie-Salomé.
Enfin, à terre, gisent les os épars d'Adam, enterré au Golgotha, marquant ainsi symboliquement que le sacrifice du Messie rachète le péché originel du premier Homme. A côté, les outils ayant servi au supplice ou au dépendage sont bien visibles.
Découverte
Inventeur de l'objet : Massot Claude
Données sur l'exécution
Sources de la représentation : Bible, Matthieu (27.57-61), Marc (15.42-47), Luc (23.50-56), Jean (19.38-42).
Siècle ou millénaire : 15e siècle
Précision sur la genèse : Durant la restauration de ce panneau en 2000, une étude a été menée sur l'attribution. Si des similitudes sont visibles avec des panneaux de Bernardo Martorell, le traitement des membres (mains) et de la carnation des visages incitent à rester très prudent. Ainsi, il convient de parler d'école Espagnole, voire de l'entourage de Martorell.
Administration
Localisation de l'objet : musée de l'Échevinage (Saintes, bât.)
Propriétaire : Saintes propriété de la commune
Date d'acquisition : don en août 1973
Ancienne appartenance : Monnet Marie-Thérèse Marguerite entre le 13 mars 1922 et le 1 août 1973
Service gestionnaire : conservation des musées de Saintes
© Alienor.org, Musées de la Ville de Saintes

M0835_N09-462 Descente de Croix, anonyme, Ecole Espagnole
Musées de la Ville de Saintes


Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.