gisant - Gisant de Goderan

Titre :

Gisant de Goderan

Dénomination : gisant
Auteur - Exécutant : anonyme (sculpteur)
Désignation
Numéro d'inventaire : 835.1.5
Autre n° : 46N
Domaine : sculpture, croyances - coutumes, archéologie
Matières : calcaire
Techniques de réalisation : relief, relief
Dimensions et formes : L. 205 - l. 65 - E. 54 - Pds 1300 kg (estimation)
Sujets représentés : évêque, mitre, crosse, chien, coussin
Description :

Pierre tombale de Goderan, abbé de Maillezais, évêque de Saintes, mort en 1073, provenant des fouilles de Maillezais (Vendée) exécutées en août 1834. Manque à la pierre tombale du prélat : la tête entière ainsi que le cou, la partie médiane du bâton pastoral et l'animal placé aux pieds. Les inventeurs qui, par une singulière étourderie, avaient détruit en la lavant une inscription peinte en rouge sur l'un des côtés du tombeau, n'ont pas su mieux soustraire au vandalisme d'une piété irréfléchie cette curieuse statue qui este, malgré ses mutilations, la plus précieuse épave de la vieille Abbaye. On l'a attribuée jusqu'ici au XIIIe siècle, mais il paraitrait bien étrange qu'on eut attendu si longtemps pour décorer la sépulture du pieux évêque. Appartint-elle à cette époque que l'ampleur des draperies, les fortes saillies, un faire tout particulier, en un mot, ne permettraient guère d'en faire honneur à quelque vulgaire tailleur d'images du Poitou. Elle paraitrait plutôt l'oeuvre d'un sculpteur étranger venu sans doute des provinces méridionales où les saines traditions de l'art antique se conservèrent longtemps. La sépulture était intacte. Le sarcophage formée par plusieurs pierres juxtaposées, contenait, avec les ossements du défunt, une crosse en bois avec un cercle d'argent portant ces mots : VIRGA, PASTORALIS, GODERANNI, SANTONENSIS (Bâton pastoral de Goderan, évêque de Saintes). L'anneau pastoral qui fut vendu, paya en grande partie les frais de la fouille. Le bienheureux, revêtu de ses habits pontificaux, mitre en tête, la crosse sous le bras gauche, git, la tête appuyée sur un coussin, les pieds sur un chien (Emile Breuillac, 1913). Le Pontife est représenté les mains croisées sur la poitrine. Revêtu de ses habits pontificaux, il est habillé d'une longue chappe : il porte le pallium étaient sa crosse appuyée sur le côté du coeur. Trace d'un ornement dont la frange est appuyée sur le bâton pastoral. Les deux extrémités des pattes de l'animal reposant aux pieds de la statue ont trois doigts dont la forme indique la nature du quadrupède - un chien.

Découverte
Lieu de découverte  - de collecte : Maillezais (Vendée, ville)
Date de collecte, de découverte : en 1834
Type de découverte : fouilles
Données sur l'exécution
Siècle ou millénaire : 13e siècle
Précision sur la genèse :

Goderan, évêque de Saintes, mort le 6 août 1073 à Maillezais

Administration
Localisation de l'objet : musée Bernard d'Agesci (Niort, bât.)
Propriétaire : Niort propriété de la commune
Date d'acquisition : don en 1835
Ancienne appartenance : Société de statistique des Deux-Sèvres entre 1835 et 1892
Société Historique et Scientifique des Deux-Sèvres entre 1904 et 1943
Service gestionnaire : conservation des musées de la Communauté d'Agglomération du Niortais
Documents et objets liés
Bibliographie : Breuillac É Girard G 1913
© Alienor.org, musées de la Communauté d'Agglomération du Niortais

M0841_835-1-5_p Gisant de Goderan - Vue d'ensemble
musées de la Communauté d'Agglomération du Niortais


Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.