crochet de châtelaine ; crochet de châtelaine

Dénomination : crochet de châtelaine, crochet de châtelaine
Auteur - Exécutant : Loze Edmond (orfèvre)
Désignation
Numéro d'inventaire : 003.26.28
Domaine : bijou, costume - accessoires du costume, ethnologie
Typologie : Gendron crochet B2
Matières : argent
Techniques de réalisation : moulé, gravé
Dimensions et formes : H. 9,7
Sujets représentés : cœur, fleur, feuille, corbeille
Description : Le décor de ce crochet de châtelaine est composé d'une fleur à cinq pétales dans la partie supérieure d'où partent les feuilles qui longent l'évidement du coeur. La corbeille est quadrillée. La pliure du crochet a été faite très haut, de sorte que la spatule s'en trouve très raccourcie.
Type d'inscription : poinçon Minerve, argent, 2ème titre, département, poinçon du maître orfèvre
Données sur l'exécution
Lieu de création - d'exécution : Niort (Deux-Sèvres, ville)
Date d'exécution : entre le 1 janvier 1850 et le 31 décembre 1870
Siècle ou millénaire : 2e moitié 19e siècle
Données sur l'utilisation
Utilisation : bijou
Administration
Localisation de l'objet : musée Bernard d'Agesci (Niort, bât.)
Propriétaire : Communauté d'Agglomération du Niortais propriété de la communauté d'agglomération
Date d'acquisition : achat avec le concours du FRAM le 17 octobre 2003
Ancienne appartenance : Fraissex Claude avant le 1 janvier 2002
Fraissex Stéphane en 2003
Service gestionnaire : conservation des musées de la Communauté d'Agglomération du Niortais
Documents et objets liés
Bibliographie : Gendron C 1992
Joannis C 1992
© Alienor.org, musées de la Communauté d'Agglomération du Niortais

M0841_5-E-POIN-001 poinçon du maître orfèvre Edmond Loze observé sur le crochet de châtelaine (numéro d'inventaire 003.26.28)
musées de la Communauté d'Agglomération du Niortais

M0841_5-E-CHA-0032 Crochet de châtelaine par Edmond Loze (numéro d'inventaire 003.26.28)
musées de la Communauté d'Agglomération du Niortais


Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.