mousqueton

Dénomination : mousqueton
Auteur - Exécutant : Arcelin Charles Élie (ingénieur)
Manufacture d'Armes de Châtellerault (fabricant)
Désignation
Numéro d'inventaire : 1995.17
Domaine : armurerie, ethnologie
Appelation historico-commerciale : mousqueton d'essai ARCELIN
Matières : bois, métal
Dimensions et formes : L. 118 ; L. 76,5 (canon)
Description : Ce mousqueton est une arme d'essai à percussion de calibre réduit (12 mm), à chargement par la culasse mobile, à amorçage séparé par capsule réglementaire ; fermeture de la culasse par vis à filets interrompus, canon rayé.
Type d'inscription : marque de fabrique
Transcription des inscriptions : Mre Imple de | Châtellerault
Données sur l'exécution
Lieu de création - d'exécution : Châtellerault (Vienne, ville)
Date d'exécution : en 1856
Siècle ou millénaire : 3e quart 19e siècle
Précision sur la genèse : Ce mousqueton fut inventé par le Général Arcelin (qui avait réalisé la transformation de l'armement à silex en système à percussion), et mis au point à la Manufacture Impériale de Châtellerault par un jeune ouvrier nommé Chassepot.
Il fut fabriqué sur ordre de l'Empereur à 108 exemplaires et distribué pour essai aux Dragons de l'Impératrice, au Premier Carabiniers et au Premier Hussards.
Si le système de fermeture à filets interrompus était astucieux et verrouillait fermement la culasse, en revanche l'arme n'était pas pourvue d'obturateur et émettait de très violents jets de gaz au départ du coup, ce qui la rendait dangereuse pour le tireur. Aussi le 8 juin 1858 le Comité d'Artillerie rejettait le mousqueton comme impropre au service.
Données sur l'utilisation
Utilisation : arme
Administration
Localisation de l'objet : hôtel Sully (Châtellerault, bât.)
Propriétaire : Châtellerault propriété de la commune
Date d'acquisition : achat avec le concours du FRAM en 1989
Ancienne appartenance : Le Hussard en 1989
Service gestionnaire : musée Sully
Documents et objets liés
Bibliographie : Lombard C 1987
Leclerc P Vila D 1996 (Page : p. 13 n° 18)
© Alienor.org, Musées de Châtellerault

MCMPC_MC-1995-17_p01 Vue latérale du mousqueton d'essai de cavalerie, système Arcelin, 1856 (n° d'inv. MC.1995.17)
Conseil des musées de Poitou-Charentes

MCMPC_MC-1995-17_p02 Détail de la platine à percussion du mousqueton d'essai de cavalerie, système Arcelin, 1856 (n° d'inv. MC.1995.17)
Conseil des musées de Poitou-Charentes

MCMPC_MC-1995-17_p03 Détail de la culasse mobile du mousqueton d'essai de cavalerie, système Arcelin, 1856 (n° d'inv. MC.1995.17)
Conseil des musées de Poitou-Charentes

MCMPC_MC-1995-17_p04 Détail de la culasse mobile ouverte du mousqueton d'essai de cavalerie, système Arcelin, 1856 (n° d'inv. MC.1995.17)
Conseil des musées de Poitou-Charentes

MCMPC_MC-1995-17_p05 Détail de la culasse mobile fermée du mousqueton d'essai de cavalerie, système Arcelin, 1856 (n° d'inv. MC.1995.17)
Conseil des musées de Poitou-Charentes

MCMPC_MC-1995-17_p06 Détail de la bouche du mousqueton d'essai de cavalerie, système Arcelin, 1856 (n° d'inv. MC.1995.17)
Conseil des musées de Poitou-Charentes

MCMPC_MC-1995-17_147_p01 Détail de la fixation du sabre sur le mousqueton du système Arcelin (n° d'inv. MC.1995.17 pour le mousqueton et n° d'inv. MC.1995.147 pour le sabre)
Conseil des musées de Poitou-Charentes

M0846_N_1995-17 Mousqueton d'essai de cavalerie, système Arcelin, 1856 (n° d'inv. 1995.17)
musées de Châtellerault

M0846_N_1995-17_b Mousqueton d'essai de cavalerie, système Arcelin, 1856 (n° d'inv. 1995.17)
musées de Châtellerault

M0846_N_1995-17_c Mousqueton d'essai de cavalerie, système Arcelin, 1856 (n° d'inv. 1995.17)
musées de Châtellerault

M0846_N_1995-17_d Mousqueton d'essai de cavalerie, système Arcelin, 1856 (n° d'inv. 1995.17)
musées de Châtellerault

M0846_N_1995-17_e Mousqueton d'essai de cavalerie, système Arcelin, 1856 (n° d'inv. 1995.17)
musées de Châtellerault


Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.