coiffe

Dénomination : coiffe
Désignation
Numéro d'inventaire : 1999.0.86
Autre n° : K.100 ; MC.1999.86
Domaine : costume - accessoires du costume, ethnologie
Appellation vernaculaire : pantine
Matières : carton, coton, soie
Techniques de réalisation : mousseline, plissé, BRODERIE, point de feston, point de bourdon
Dimensions et formes : H. 33 cm ; P. 17 cm ; l. 21 cm ; pds. 145
Description : Cette coiffe comprend : une cayenne (sous-coiffe) reconstituée en carton ; une caye (doublure) reconstituée en coton blanc ; une bordure visage en mousseline plissée ; un dessus en mousseline plissée à l'ongle, avec un devant composé d'un volant ; un ruban en soie noire (L. 11.5 cm) qui fait le tour de tête. Sur ce ruban sont épinglés des pans (L. 11.5 cm, H. 50 cm) et un noeud dans la nuque.
Données sur l'exécution
Lieu de création - d'exécution : France (Europe, pays)
Siècle ou millénaire : 3e quart 19e siècle
Précision sur la genèse : Le dessus de cette coiffe est d'origine, mais la caye et la cayenne ont été reconstituées par Augustine Guérin. Françoise Merle est intervenue également sur cette coiffe.
Données sur l'utilisation
Utilisation : tête (costume), deuil
Lieu d'utilisation : Furigny (Vienne, ville)
Administration
Localisation de l'objet : hôtel Sully (Châtellerault, bât.)
Propriétaire : Châtellerault propriété de la commune
Date d'acquisition : donation sous réserve d'usufruit le 8 avril 1974
Ancienne appartenance : Guérin Augustine
Service gestionnaire : musée Sully
© Alienor.org, Musées de Châtellerault

M0846_N_1999-0-86_c Coiffe dite pantine (n° inv. 1999.0.86) : vue du profil gauche
musées de Châtellerault

M0846_N_1999-0-86_e Coiffe dite pantine (n° inv. 1999.0.86) : vue du profil droit
musées de Châtellerault

M0846_N_1999-0-86_b Coiffe dite pantine (n° inv. 1999.0.86) : vue de face
musées de Châtellerault

M0846_N_1999-0-86_d Coiffe dite pantine (n° inv. 1999.0.86) : vue de dos
musées de Châtellerault


Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.