épée

Dénomination : épée
Auteur - Exécutant : anonyme
Désignation
Numéro d'inventaire : 2007.0.1A
Domaine : vie militaire, archéologie
Typologie : Arme
Appelation historico-commerciale : épée à poignée anthropoïde
Matières : bronze, fer, or
Techniques de réalisation : forgé, incrustation
Dimensions et formes : L. 435 mm ; l. 70 mm
Sujets représentés : épée, pommeau
Description :

Arme courte, à lame de fer montée sur une poignée en bronze. La poignée, anthropoïde, présente une fusée à moulure centrale unique et des branches de garde et de pommeau à extrémités bouletées. La tête humaine du pommeau, au nez prolongé en sourcils enroulés en spirales, est janiforme. La lame, à section en losange, porte des stigmates de mutilations paraissant volontaires. Sur une face, elle est sertie d'une barrette d'or losangique, et montre quatre alvéoles, ayant peut-être contenu d'autres incrustations disparues, dont la morphologie évoque les phases de la lune. Ces incrustations de motifs astraux se retrouvent sur un petit nombre d'épées à poignée pseudo-anthropoïde ou anthropoïde d'Europe Continentale (Kastel près de Mayence, Untermezing en Bavière, Mirebeau en Côte d'Or, épée du musée de la civilisation Gallo-Romaine à Lyon). Cette arme exceptionnelle appartenait certainement à un membre de l'élite sociale du temps. Deux autres épées à poignées anthropoïdes sont connues en Charente-Maritime : dans le sanctuaire de Muron et la tombe à char de Tesson.

Découverte
Lieu de découverte  - de collecte : Saint-André-de-Lidon (Charente-Maritime, ville)
Date de collecte, de découverte : en 1972
Inventeur de l'objet : inconnu
Précision sur la découverte, collecte :

Épée trouvée dans des sédiments extraits du lit de la Seudre ayant servi à remblayer un champ. Elle fut découverte par l'agriculteur lors d'un labour. La lame qui était pliée avait conservé suffisamment de plasticité pour être redressée à la main. L'arme a servi de jouet aux enfants de l'inventeur avant d'être repérée par Jaques Gaillard de la Société Archéologique de Jonzac qui a négocié son acquisition pour l'association.

Type de découverte : découverte fortuite
Données sur l'exécution
Lieu de création - d'exécution : inconnu
Siècle ou millénaire : 2e siècle AVJC, 1er siècle AVJC
Précision sur la datation : En l'absence de contexte, la datation est proposée sur des critères technologiques et stylistiques.
Données sur l'utilisation
Utilisation : arme de main
Lieu d'utilisation : inconnu
Administration
Localisation de l'objet : Conservation des musées de la ville de Saintes (Saintes, bât.)
Propriétaire : Saintes propriété de la commune
Date d'acquisition : achat avec le concours du FRAM en novembre 2004
Ancienne appartenance : Cochain(vendeur)
Service gestionnaire : conservation des musées de Saintes
Documents et objets liés
Bibliographie : Duval A Gomez de Soto J et alii 1986 (Page : 233-238)
© Alienor.org, Musées de la Ville de Saintes

M0835_N18-1 Épée à poignée anthropomorphe de Saint-André-de-Lidon. Inv. 2007.0.1A.
Musées de la Ville de Saintes

M0835_N18-2 Épée à poignée anthropomorphe de Saint-André-de-Lidon. Inv. 2007.0.1A.
Musées de la Ville de Saintes

M0835_N18-3 Épée à poignée anthropomorphe de Saint-André-de-Lidon. Inv. 2007.0.1A.
Musées de la Ville de Saintes

M0835_N18-4 Épée à poignée anthropomorphe de Saint-André-de-Lidon. Inv. 2007.0.1A. Détail : poignée.
Musées de la Ville de Saintes

M0835_N18-5 Épée à poignée anthropomorphe de Saint-André-de-Lidon. Inv. 2007.0.1A. Détail : poignée.
Musées de la Ville de Saintes

M0835_N18-8 Épée à poignée anthropomorphe de Saint-André-de-Lidon. Inv. 2007.0.1A.
Musées de la Ville de Saintes

M0835_N18-9 Épée à poignée anthropomorphe de Saint-André-de-Lidon. Inv. 2007.0.1A.
Musées de la Ville de Saintes


Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.