groupe ; gisant ; tombeau - Tombeau de Madame Lazare Weiller

Titre : Tombeau de Madame Lazare Weiller
Dénomination : groupe, gisant, tombeau
Auteur - Exécutant : Verlet Raoul
Désignation
Numéro d'inventaire : 926.2.16
Domaine : sculpture, croyances - coutumes, arts
Matières : plâtre, bois, fer
Techniques de réalisation : moulage, armature métallique, mise aux points, patine
Dimensions et formes : H. 63 ; L. 72 ; P. 62
Sujets représentés : couple, homme, femme, alliance, lit, oreiller
Description : Il s'agit du moulage en plâtre en plusieurs parties de la maquette d'origine en terre ; ce moulage, maquette plâtre, a été mis aux points en vue de la réalisation du grand modèle. A une date indéterminée, sans doute celle de la donation au musée, les chefs-points ont été arasés et la maquette recouverte d'une mauvaise patine "cache-misère", jus d'un brun jaunâtre sans doute destinée à masquer les points secondaires marqués au crayon, qui réapparaissent malgré tout avec le temps.
Le couple Weiller est représenté enlacé sur un lit néo-gothique parsemé de fleurs.
Type d'inscription : monogramme
Transcription des inscriptions : LW
Données sur l'exécution
Date d'exécution : entre le 1 janvier 1883 et le 1 janvier 1884
Sources de la représentation : Victor Hugo : Les Contemplations, chez Léopoldine (dédié à Charles Vacquerie) : "Oh! être couchés, côte à côte, dans le même tombeau, la main dans la main...", ces quelques vers sont gravés au pied du lit sculpté.
Siècle ou millénaire : 4e quart 19e siècle
Précision sur la genèse : cette maquette est la première étape connue pour la réalisation du tombeau du couple Weiller réalisé en pierre blanche de Vilhonneur (chapelle Weiller, cimetière de Bardines, Angoulême).
Jean Lazare Weiller, industriel originaire du Bas-Rhin né en 1858, avait épousé en 1882 sa cousine Marie Marguerite Jeanne Weiller, née à Angoulême en 1862. La jeune épouse décéda le 21 décembre 1883 peu après la naissance de leur fils unique Jean, né en mars.
Précision sur la datation : Le tombeau de pierre réalisé à partir de cette maquette a été exposé en 1885 au Salon des Artistes Français.
Données sur l'utilisation
Précision sur l'utilisation : Maquette mise aux points pour le mouleur ou le praticien.
Précision sur l'utilisation seconde : Expôt : à une date indéterminée un maquillage sommaire lui a été appliqué, destiné à la rendre "exposable". Les restaurations anciennes datent sans doute de cette époque.
Administration
Localisation de l'objet : Le Musée d'Angoulême (Angoulême, bât.)
Propriétaire : Angoulême propriété de la commune
Date d'acquisition : mode d'acquisition inconnu après le 1 janvier 1884
Service gestionnaire : Le Musée d'Angoulême
Documents et objets liés
Bibliographie : Dujon Valérie, 1998 (Page : 14)
Rolin B 1995 (Page : P. 108-109)
Bussac M et alii 2008 (Page : p. 126)
Exposition : Fantômes Angoulême 1995 Numéro dans le catalogue : 124
Salon de 1885 Numéro dans le catalogue : 4313
© Alienor.org, Musée des Beaux-Arts d'Angoulême

M0818_926.2.16 _2 maquette tombeau (chevet) n°926.2.16
Musée des Beaux-Arts d'Angoulême

M0818_926-2-16_3 maquette tombeau N°926.2.16
Musée des Beaux-Arts d'Angoulême

M0818_926.2.16 _1 maquette tombeau N°926.2.16, détail
Musée des Beaux-Arts d'Angoulême


Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.