fragment ; maquette mise-aux-points ; monument aux morts - La Berrichonne/Monument aux morts de la guerre de 70/Aux enfants de l'Indre

Titre : La Berrichonne/Monument aux morts de la guerre de 70/Aux enfants de l'Indre
Dénomination : fragment, maquette mise-aux-points, monument aux morts
Auteur - Exécutant : Verlet Raoul (sculpteur)
Désignation
Numéro d'inventaire : 926.2.4
Autre n° : 65
Domaine : sculpture, vie sociale - culturelle, vie militaire, arts
Matières : plâtre, fer, bois
Techniques de réalisation : moulage, mise aux points, armature métallique
Dimensions et formes : H. 65 ; L. 42 ; P. 38 ; base environ L. 34 ; P. 30
Sujets représentés : allégorie, fillette, paysan, gerbe, fleur
Description : Cette maquette de la figure annexe du monument "Aux enfants de l'Indre" porte encore les traces légères de la mise-aux-points. Cette allégorie d'un genre très réaliste est une fillette en costume berrichon, assise sur le socle du monument, jetant des fleurs sur la stèle portant les noms des morts (non représentée sur la maquette). L'héroïne du célèbre roman de George Sand, la Petite Fadette, est devenue ici une allégorie de la population civile de l'Indre.
Données sur l'exécution
Date d'exécution : entre le 1 janvier 1896 et le 1 janvier 1897
Sources de la représentation : Source plastique : la Berrichonne fut sans doute inspirée de la figure annexe de petite fille, à l'arrière du monument de la Défense de Paris par Barrias auquel Raoul Verlet, alors élève de Barrias, avait travaillé comme praticien.
Source littéraire : "La Petite Fadette" de George Sand.
Siècle ou millénaire : 4e quart 19e siècle
Précision sur la genèse : Maquette pour la figure annexe du monument aux morts de Châteauroux."La Berrichonne" était aussi le nom du comité qui lança la souscription (env. 30 000F) puis le concours sur programme pour l'érection du monument :"Aux soldats de l'Indre morts pour la Patrie, 1870-1871". La maquette du groupe principal, décrit comme suit par Verlet, a disparu ; seule son esquisse subsiste, conservée au musée du Petit-Palais à Paris (n°PPS 1347 19) : "un jeune guerrier représente la nouvelle France, il relève le drapeau et va droit devant lui, sûr de sa force et confiant dans l'avenir. Derrière lui une victoire l'anima et, lui communiquant l'espérance, lui laisse entrevoir la revanche."
Administration
Localisation de l'objet : Le Musée d'Angoulême (Angoulême, bât.)
Propriétaire : Angoulême propriété de la commune
Date d'acquisition : don en 1926
Ancienne appartenance : Hirel Valentine
Service gestionnaire : Le Musée d'Angoulême
Documents et objets liés
Bibliographie : Rolin B 1995 (Page : P. 113)
Exposition : Fantômes Angoulême 1995 Numéro dans le catalogue : 127 p 113
Syndicat d'Initiative de la Charente 1927 Numéro dans le catalogue : 4
© Alienor.org, Musée des Beaux-Arts d'Angoulême

M0818_926-2-4_1 maquette n°926.2.4
Musée des Beaux-Arts d'Angoulême


Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.