stèle funéraire - Stèle funéraire de Julia Maximilla (titre factice)

Titre :

Stèle funéraire de Julia Maximilla (titre factice)

Dénomination : stèle funéraire
Désignation
Numéro d'inventaire : 2008.0.6.280
Autre n° : L 2 ; A.871.2.1 ; SA 259 bis
Domaine : sculpture, croyances - coutumes, épigraphie, archéologie
Matières : calcaire
Techniques de réalisation : gravé
Dimensions et formes : H. 158,5 ; l. 82,5 ; P. 52
Sujets représentés : Ascia, miroir
Description :

Ce monument funéraire antique, découvert en 1871, avait été réemployé dans les fondations de l’enceinte romaine de Poitiers/Limonum érigée au Bas-Empire.

La stèle, surmontée d’un fronton triangulaire et d’une guirlande, porte sur sa face principale une inscription gravée et dédiée en souvenir de Julia Maximilla : « Éternel adieu ! Aux Dieux mânes et à la mémoire de Julia Maximilla, épouse aimante et bonne qui vécut environ 41 ans. Julius Basileus, son mari, qui appartenait comme elle à la famille de Lucius Julius Fronto du pays des Cavares, lui a fait construire [ce tombeau]. »

Les inscriptions funéraires romaines comportent très souvent des dédicaces en l’honneur des Mânes, divinités bienfaitrices des âmes des défunts dans l’Antiquité.

Dans la partie supérieure de l’inscription est sculpté un petit miroir circulaire. Attribut des déesses Vénus et Veritas (Vérité), il fait apparaître un visage, sans doute celui de la défunte. Son époux, Julius Basileus, a peut-être souhaité inscrire dans la pierre la figure de sa femme.

La présence d’une ascia, instrument destiné au travail du bois, dans la partie inférieure du monument, reste quant à elle énigmatique. Reproduit ponctuellement sur des stèles funéraires, cet outil pourrait avoir un lien avec le déroulement des funérailles.

Type d'inscription : épitaphe
Transcription des inscriptions :

Lecture:

AVE D M
ET MEMORIAE
IVLIAE MAXIMIL
LAE
CONIVGI KARISSIMAE
ANIMAE BONAE
QVAE VIXIT ANNIS P M XXXXI 
EX VNA DOMV.L.IVL
FRONTONIS.CAVARIANI
IVL.BASILEVS MARITVS
POSVIT

Traduction :

« Éternel adieu ! Aux dieux Mânes et à la mémoire de Julia Maximilla, épouse aimante et bonne qui vécut environ 41 ans. Julius Basileus, son mari, qui appartenait comme elle à la famille de Lucius Julius Fronto du pays des Cavares, lui a fait construire [ce tombeau]. »

Découverte
Lieu de découverte  - de collecte : rue du Pigeon Blanc (Poitiers, archéo.)
Date de collecte, de découverte : en 1871
Inventeur de l'objet : Dutertre
Précision sur la découverte, collecte : Découverte au 18 rue du Pigeon Blanc, dans la cour de Mr Dutertre, en remploi dans l'enceinte gallo-romaine, conservée à cet endroit sur une longueur de 30 mètres.
Cette découverte fut faite par les membres d'une commission diligentée par la Société des Antiquaires de l'Ouest lors de sa séance du 18 mai 1871, afin de déterminer l'enceinte romaine de Poitiers: Anatole de Barthélemy, Pierre Amédée Brouillet, Léon Louis Ferrand, Alfred Richard et Bélisaire Ledain.
Type de découverte : découverte fortuite
Données sur l'exécution
Lieu de création - d'exécution : Poitiers (Vienne, ville)
Siècle ou millénaire : 2e siècle
Époque, datation, style et mouvement : époque romaine
Données sur l'utilisation
Précision sur l'utilisation seconde : En remploi dans le rempart du Bas-Empire de Poitiers.
Lieu d'utilisation : Poitiers (Vienne, ville)
Administration
Localisation de l'objet : musée Sainte-Croix (Poitiers, bât.)
Propriétaire : Poitiers propriété de la commune
Date d'acquisition : cession sans contrepartie financière en 1947
Ancienne appartenance : Société des Antiquaires de l'Ouest entre le 1 janvier 1871 et le 1 janvier 1947
Service gestionnaire : Musée de la Ville de Poitiers et de la Société des Antiquaires de l'Ouest
Documents et objets liés
Bibliographie : MSAO 1870-1871 (Page : P. 157-221)
Espérandieu E 1888 (Page : P. 232-235, n°81)
Espérandieu E 1889 (Page : Pl. XLII)
Ledain B 1884 (Page : P. 6, n°2)
CIL XIII Pars I, I 1899 (Page : 1144)
© Alienor.org, Musées de la ville de Poitiers et de la Société des Antiquaires de l'Ouest

M0852_2008-0-6-280_1023-M 024 Stèle funéraire de Julia Maximilla (n°inv. 2008.0.6.0280).
Musées de la ville de Poitiers et de la Société des Antiquaires de l'Ouest


Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.