poupée - Dame de cour

Titre : Dame de cour
Dénomination : poupée
Désignation
Numéro d'inventaire : MAH.2009.6.14
Domaine : sculpture, jeu - sport - loisirs, ethnologie, arts
Appellation vernaculaire : hina ningyô, sannin kanjo
Matières : bois, coton, soie, métal
Techniques de réalisation : taillé, tissé, brodé
Dimensions et formes : H. 15,5 ; L. 14 ; P. 10
Description : Poupée en bois peint représentant une dame de cour assise sur ses genoux. Elle est vêtue d'un costume beige décoré de broderies surmonté d'un long tissu rouge noué à la taille et sur l'épaule gauche ; elle tient dans les mains un récipient à sake.
Données sur l'exécution
Lieu de création - d'exécution : Japon (Asie, pays)
Siècle ou millénaire : 20e siècle
Données sur l'utilisation
Précision sur l'utilisation : Les poupées hina ningyô sont exposées à l'occasion de la fête des petites filles (hina matsuri) qui a lieu chaque année au Japon le 3 mars et qui permet de prier pour une bonne croissance, une bonne santé et le bonheur des petites filles. Habillées dans le style de Heian (794-1185), elles sont placées sur une étagère à plusieurs niveaux recouverte de tissu rouge (hina dan), de haut en bas selon leur rang : le couple impérial (dairibina), puis trois dames de cour offrant du sake (sannin kanjo), cinq musiciens (gonin bayashi) dont un joueur de tambourin, deux ministres (daijin) et enfin trois serviteurs. De grande valeur, elles se transmettent généralement de génération en génération.
Lieu d'utilisation : Japon (Asie, pays)
Administration
Localisation de l'objet : Musée d'Orbigny-Bernon (La Rochelle, bât.)
Propriétaire : La Rochelle propriété de la commune
Date d'acquisition : don le 19 juin 2009
Service gestionnaire : musées d'Art et d'Histoire de La Rochelle
© Alienor.org, musées d'Art et d'Histoire de La Rochelle

M0825_MAH-2009-6-14
musées d'Art et d'Histoire de La Rochelle


Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.