portrait - Portrait d'Aziyadé

Titre : Portrait d'Aziyadé
Dénomination : portrait
Auteur - Exécutant : Viaud Julien, Loti Pierre, Pierre Loti (d'après)
Viaud Marie, Bon Marie (peintre)
anonyme (encadreur)
Désignation
Numéro d'inventaire : MPL ST 6
Domaine : peinture, arts
Matières : carton, cuivre, bois, laiton
Techniques de réalisation : peinture à l'huile, doré, ciselé, façonnage à la main
Dimensions et formes : H. 19,5 ; L. 19 (support) - H. 29,5 ; L. 19 (cadre bois) - H. 16,6 ; L. 11,2 (fenêtre cadre en bois) - H. 66 ; L. 35,8 (cadre en laiton) - H. 7,3 ; L. 1,7 (cartouche)
Sujets représentés : femme, fleur, animal, Coran
Description :

Ce portrait d'Aziyadé est une huile sur carton brun avec une préparation brune. Il est présenté dans un cadre rectangulaire en bois recouvert de laiton doré et gravé, avec une fenêtre rectangulaire à pans coupés. Le cadre, sans doute d'origine perse, est orné de motifs végétaux, d'oiseaux, de chèvres et d'un pâtre jouant de la flûte et d'inscriptions coraniques. La marie-louise en bois doré pourvu d'une ouverture cintrée à la partie supérieure porte dans sa partie inférieure un cartouche calligraphié, sans est-ce l'identité de la jeune femme qui y serait dévoilé. Cependant dans les médaillons de part et d'autre du cadre on peut lire : توکلت علی الله," que l'on peut transcrire ainsi "tawakkaltu 'alâ-llâh". Il s'agit d'un passage de la sourate Hûd qui veut dire "Je m'en remets à Dieu". Une frise en calligraphie pseudo-arabe orne la partie inférieure du cadre. Elle n'a aucune signification. L'arrière du cadre est pourvu d'un anneau.

Type d'inscription : inscription arabe, verset du Coran
Transcription des inscriptions :

Je m'en remets à Dieu (sur le cadre à l'encre noire à fond doré, b.m.)

Onomastique : Dieu
Données sur l'exécution
Lieu de création - d'exécution : Perse (hist.)
Rochefort (Charente-Maritime, ville)
Date d'exécution : après 1876
Sources de la représentation : Le roman Aziyadé de Pierre Loti (1879)
Siècle ou millénaire : 4e quart 19e siècle
Précision sur la genèse :

Ce portrait a été probablement peint par Marie, la soeur de Pierre Loti, d'après un dessin de ce dernier (1876). Il représente Aziyadé, Hakidjé Hanum ou Hatice Hanim de son vraie nom, la jeune circacienne dont Loti tomba amoureux en Turquie.

Administration
Localisation de l'objet : réserves muséographiques (Rochefort, bât.)
Propriétaire : Rochefort propriété de la commune
Date d'acquisition : achat en 1969
Ancienne appartenance : Viaud Julien en 1876
Service gestionnaire : Musées municipaux de Rochefort
Documents et objets liés
Bibliographie : Quella-Villeger A Vercier B 2009 (Page : 204)
Vercier B Malécot C 2006 (Page : 13;40-45)
Hacioglu N 1980 (Page : 55-57)
Hacioglu N 1980 b (Page : 57)
Vercier B Quella-Villéger A 2001 (Page : 15-18 ; 109-112 ; 177-182)
Quella-Villéger A 2005 (Page : 75-85)
Loti P 2006 (Page : 266-385)
Loti P 1989
Grinneiser A 1993
Ersoz F 1998 (Page : 13-36)
Exposition : Espace Pierre Loti 2015
J'arrive j'aime et je m'en vais Paris 2013
© Alienor.org, Musées municipaux de Rochefort (17)

ACM_M0830_MPL ST 6_1 Portrait d'Aziyadé (n° d'inv. MPL ST 6)
Alienor.org, Conseil de musées


Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.