Courteys Pierre

État civil : Courteys Pierre
Type de personne : personne physique
Identification
École nationalité : France
Naissance : inconnu
Décés : décédé inconnu avant le 1 janvier 1591
Biographie : On ignore s'il y eut quelque lien de parenté entre deux familles de peintres émailleurs limousins, les Courteys et les Court, ou de Court. Le plus ancien est Pierre Courteys, qui subit à ses débuts l'influence de Pierre Reymond, mais pour s'en dégager assez vite, en montrant un tempérament vigoureux, un peu vulgaire. La première date relevée sur ses oeuvres est celle de 1544 (Coupe, musée de Brunswick), la dernière, 1568. On pense qu'il mourut vers 1590. On conserve de lui nombre de pièces de vaisselle, exécutées d'après divers graveurs bellifontains qu'il interprète assez librement. Ses oeuvres les plus célèbres et les plus spectaculaires sont des compositions ovales, faites de quatre grandes plaques soudées ensemble, hautes en couleurs, et représentant des Divinités de la Fable d'après Rosso et les gravures de Caraglio, et des Vertus. La légende voulait qu'elles aient décoré la façade du château de Madrid au bois de Boulogne. Il signait P.C., ou P. COVRTEYS, CORTEYS, parfois même COVRTOIS.On doit à son fils, Martial, douze assiettes illustrées des travaux des mois d'après Étienne Delaune, signées de son monogramme, et des plats décorés des Niobides et de la Bête de l'Apocalypse.(...) in Encyclopedia Universalis
© Alienor.org, musées de la Communauté d'Agglomération du Niortais

Les objets en relation


Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.