Poiré Emmanuel

État civil : Poiré Emmanuel
Type de personne : personne physique
Identification
École nationalité : France
Naissance : Né Moscou (Moscou, ville) le 6 novembre 1858
Décés : décédé Paris (Paris, ville) le 26 février 1909
Biographie : Peintre, dessinateur et illustrateur. D'origine française mais vivant en Russie, Emmanuel Poiré choisit, à sa majorité, d'émigrer en France et d'y faire son service militaire afin de recouvrer la nationalité française de ses ascendants. Il adopte rapidement le pseudonyme de Caran d'Ache, directement transcrit du russe " karandach ", mot signifiant " crayon ". À partir de 1886, il publie des caricatures et des histoires en images dans des journaux comme "La Vie militaire", "La Chronique parisienne", "Tout-Paris", "La Caricature", "Figaro", "Le Chat noir". Petit-fils d'un officier de Napoléon, il maîtrise parfaitement le dessin des uniformes des corps d'armée français et étrangers et la vie militaire reste son sujet de prédilection. Son dessin le plus célèbre est pourtant consacré aux querelles familiales nées de l'Affaire Dreyfus, sujet qui divise la France au tournant du XIXe siècle, intitulé "Un dîner en famille" et publié dans les colonnes du "Figaro" le 14 février 1898. La même année, il fonde avec Jean-Louis Forain (1852-1931) l'hebdomadaire satirique "Psst !", organe du parti nationaliste et antidreyfusard, qui publie 85 numéros. Il expose à la Fine Art Society à Londres, au cabaret de l'Âne rouge en 1891 et aux Incohérents. Membre des Humoristes. Il réalise des jouets en bois, des pantomimes d'ombres ("L'Épopée") pour le théâtre du "Chat noir" et signe un album intitulé "Carnet de chèques" (1892) consacré au scandale financier de Panama. Caran d'Ache illustre également des ouvrages comme "L'Histoire de Marborough" (1886) ou "Prince Kozakokoff" (1893) et travaille pour les imageries Pellerin et Quantin.
© Alienor.org, CIBDI, Musée de la bande dessinée

Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.