Amirault Henri

État civil : Amirault Henri
Type de personne : personne physique
Identification
École nationalité : France
Naissance : Né Loudun (Vienne, ville) le 18 juin 1834
Décés : décédé Parthenay (Deux-Sèvres, ville) le 18 janvier 1914
Lieu de travail : Parthenay (Deux-Sèvres, ville)
Biographie : Faïencier et modeleur.
Cet artiste qui avait ambrassé une carrière militaire dans la marine est plus connu comme faïencier, à Parthenay, que pour ses grandes dispositions de dessinateur et de peintre qu'il n'a jamais cessé de perfectionner au cours de ses nombraus voyages à travers le monde en tant que capitaine de frégate. C'est ainsi que de 1863 à 1868, il avait participé à la campagne de Cochinchine, sous les ordres de l'amiral de La Grandière, qu'il avait accompagné en qualité d'aide-de-camp.... Commandant du navire l'Ondine, le lieutenant de vaisseau Amirault avait même participé à la mission militaire qui avait abouti, en juin 1864, au couronnement du roi du Cambodge, cérémonie au cours de laquelle il avait dessiné les insignes de l'Ordre royal, qui venait d'être créé à cette occasion.
C'est seulement à sa retraite, vers 1880, qu'il décide de donner libre cours à ses dons artistiques et de les développer. Élève d'Emmanuel Lansyer, il aurait été aussi influencé par les peintres nantais Charles Leroux, père et fils, qui possédaient une résidence aux Souliers (commune de Combrand). Henri Amirault a brossé de nombreux paysages de Gâtine et de Vendée. Il a notamment envoyé au Salon une "Avenue des châtaigniers" (allée de la propiété des Leroux qui avait aussi inspiré le maître des lieux et, auparavant, Théodore Rousseau). On lui doit également de nombreuses de Parthenay, des vieilles maisons de la rue de la Vau-Saint-Jacques, de sa porte et de son pont du même nom. Des récompenses lui furent attribuées à diverses reprises dans les expositions régionales, notamment des médailles à Niort en 1882 et à Rochefort-sur-Mer en 1883. En 1887, il a figuré à l'Exposition Nationale Artistique et Archéologique de Poitiers avec deux peintures : L'Allée de Landrau et La Baie des Trépassés. Directeur des faïenceries de Parthenay, lié avec Prosper Jouneau de 1883 à 1889 (date de la rupture avec son associé), il poursuivra ses efforts pour réaliser des oeuvres qui, malgré leur exceptionnelle qualité, ne correspondaient plus au goût de cette époque. Lassé, il confie la direction de l'entreprise à Édouard Knoepflin, de 1902 à 1905. Il cèdera finalement la faïencerie à une ancienne et habile employée élève de Prosper Jouneau.
En 1903, Henri Amirault a participé au Salon Poitevin, esposition artistique organisée par "La Fouace", à l'hôtel de ville de Niort. cf. Aubisse 2001)
© Alienor.org, Musée de Parthenay

Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.