Bodmer Karl

État civil : Bodmer Karl
Type de personne : personne physique
Identification
École nationalité : Suisse
Naissance : Né Zürich (Zürich, ville) le 6 février 1809
Décés : décédé Barbizon (Seine-et-Marne, ville) le 30 octobre 1893
Biographie : Karl Bodmer, ou Johann Carl Bodmer ou Jean-Charles Bodmer, né à Zurich le 6 février 1809 et mort à Barbizon le 30 octobre 1893, est un graphiste, lithographe, dessinateur, illustrateur et peintre suisse et français.
De 1832 à 1834, il accompagne le prince Maximilian zu Wied-Neuwied en Amérique du Nord. Les membres de l'expédition embarquent à Rotterdam sur le voilier "Janus" le 7 mai 1832 pour une expédition qui doit durer 28 mois. Au long de ces mois, ils vont longer les rives de l'Ohio, du Missouri et du Mississipi. Karl Bodmer, alors âgé de 23 ans, peindra de nombreuses aquarelles qui façonneront l'image que les Européens se feront des amérindiens. Les lithographies de Bodmer, éditées par les Editions Arthus-Bertrand à Paris, sont toujours une source d'informations importantes pour les actuels amérindiens désireux de retrouver des traces de leur passé. Il a laissé un extraordinaire témoignage sur les costumes, les armes, les outils et les moeurs des autochtones nord-américains. Au retour, embarqués à New York le 4 juillet 1834, les membres de l'expédition arrivent au Havre le 8 août 1834 avec notamment quatre ours grizzly en cage.
Après deux années passées en Rhénanie, il s'installe à Paris en 1836 et participe à certains Salons. A cette occasion, il se lie d'amitié avec Théodore Rousseau et Jean-François Millet. Il les rejoint à Barbizon en 1849 et commence à peindre à l'huile. Il réalise alors un grand nombre de dessins et de toiles sur le thème de la forêt de Fontainebleau, ce qui fait qu'on le rattache souvent aux peintres de l'École de Barbizon.
Il fait paraître de nombreuses gravures dans les périodiques de l'époque sur le même thème. A la fin de sa vie, il pratique aussi la photographie.
Il s'installe dans une maison de la Grande Rue du village : cette maison est l'actuel hôtel des Charmettes.
Il connaît une reconnaissance officielle de son vivant en France et rencontre Louis-Philippe Ier dès 1839. Il est fait chevalier de la Légion d'honneur en 1877.

Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.