Festetics de Tolna Rodolphe

État civil : Festetics de Tolna Rodolphe
Type de personne : personne physique
Identification
Naissance : Né Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine, ville) le 17 juin 1865
Décés : décédé Paris (Paris, ville) le 4 mai 1933
Biographie : Le comte Rodolphe Festetics de Tolna est né le 17 septembre 1865 à Boulogne sur seine (actuelle Boulogne-Billancourt), en région Parisienne. Il était l'héritier d'une famille aristocratique hongroise dont les parents vivaient à Paris. Il passe la première partie de sa vie dans la capitale française où il mène une existence très mondaine comme lieutenant de la garde impériale autrichienne. C'est dans ce cadre qu'il rencontre en 1889, une riche héritière américaine Eila Butterworth Haggin venue suivre des études dans la capitale française. Il l'épouse trois ans plus tard à New York et le couple décide assez rapidement de préparer une traversée du Pacifique.
Cette idée de périple émerge à une époque où les journaux américains se font régulièrement l'échos des aventures maritimes d'écrivains célèbres tels que Stevenson aux Samoa ou Mark Twain à Hawaï. Dès août 1893, Festetics fait construire par un architecte naval renommé, son bateau qu'il fait nommer le Tolna en hommage au château hongrois de ses ancêtres. Mais ce n'est qu'après plusieurs mois de pourparlers avec l'administration américaine, qui se méfie des intentions de ce couple dont l'époux ne possède pas la nationalité américaine, que le bateau est mis à l'eau le 9 octobre 1893. Le Tolna , avec à son bord, le comte, la comtesse et le capitaine Wichmann part de San Francisco. La présence d'un capitaine semble nécessaire, le comte ne sachant pas naviguer. A partir de cette date, et en raison du statut sociale d'Eila Haggin (héritière d'une riche famille d'exploiteur de mines) les aventures du couple vont être largement relayées dans la presse américaine annonçant parfois même le décès d'un des protagonistes et des mutineries.
Ce voyage dura huit ans à travers les océans pacifique et indien avant que le bateau n'échoue sur une petite île des Maldives (Minicoy). Entre temps, les époux se sont séparés, Mme Haggin ayant rejoint sa famille aux Etats-Unis.
En octobre 1898, les époux se séparent. Eila rentre aux Etat-Unis. Rodolphe poursuit l'aventure qui s'achève le 11 février 1900 sur l'île de Minicoy aux Maldives. De cette odyssée reste deux livres : "Chez les cannibales. Huit ans de croisière dans le pacifique à bord du yacht le Tolna" et " Vers l'écueil de Minicoy" et 1 600 objets cédés au Musée national de Budapest. En 1914, la nationalité autrichienne de Rodolphe lui vaut des démêlés avec les autorités françaises qui confisquent ses biens. Stephen Chauvet, amateur d'art, les acquiert puis s'en sépare au profit d'antiquaires, du musée de l'Homme et surtout du Muséum de La Rochelle dirigé par son ami Etienne Loppé.
© Alienor.org, Museum d'histoire naturelle de La Rochelle

EDU01_num_Festetics_1903_000 Portrait de Taszilo Festetics de Tolna en uniforme, vers 1890.
Museum d'histoire naturelle de La Rochelle

Les objets en relation


Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.