Boinot Paul

État civil : Boinot Paul
Type de personne : personne physique
Identification
École nationalité : France
Naissance : Né Thouars (Deux-Sèvres, ville) le 23 janvier 1895
Décés : décédé Thouars (Deux-Sèvres, ville) le 24 janvier 1986
Lieu de travail : Thouars (Deux-Sèvres, ville)
Biographie :

Paul Boinot vit le jour en 1895, au cours d'un hiver glacial et neigeux, dans la maison occupée aujourd'hui par le café des Arts. Sa mère vend là des produits exotiques. Son père, ingénieur des travaux publics, partira au Tonkin tracer des routes et lancer des ponts.

Malade des fièvres contractées dans la lointaine colonie, il meurt à Thouars l'année où le jeune Paul fête son onzième anniversaire. Paul Boinot grandit dans ce vieux Thouars qu'il adore.

Quand éclate la Grande Guerre, il a tout juste dix-neuf ans. Il sert dans le 63e régiment d'infanterie. Il se bat sur la Somme, sur la montagne de Reims. En 1917, il est versé dans l'aviation.

Dès qu'il a un moment il griffonne des croquis. Le voilà pilote. Il assiste à l'entrée des troupes à Strasbourg. Démobilisé, Paul Boinot continue son métier de postier. Il est commis à Paris, à la « Belle Saison » des artistes de Montmartre. C'est en souvenir de ce quartier célèbre que bien des années plus tard il pensera fonder le Vieux Thouars avec Henri Bodin.

Un jour il sera enfin libre, libre de peindre, après une carrière bien remplie à Thouars, à la recette principale et au bureau-gare. Il fait paraître la revue « le Pays Thouarsais », s'occupe activement du tourisme sous la direction du Docteur Verrier. C'est René Aubelle qui l'engage dans sa carrière d'artiste, grâce à des conseils judicieux prodigués pendant vingt ans.

Paul Boinot rendra tout l'amour que sa chère ville lui a prodigué en participant notamment à la fondation de la Cité Libre du Vieux Thouars, de la Canette de Bouillé-Loretz , de la Foire aux vins, en œuvrant au développement du Syndicat d'initiatives ou en travaillant pour les cavalcades. Sa production considérable fait le bonheur de nombreux amateurs d'art qui trouvent dans son œuvre une éternelle fraîcheur et dans le choix de ses sujets une indicible paix.

Paul Boinot fut promu Officier des Palmes Académiques, Officier du Mérite Agricole et Chevalier dans l'Ordre du Mérite National. Il est décédé en janvier 1986.

© Alienor.org, Musée Henri Barré

Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.