Barbedienne Ferdinand

État civil : Barbedienne Ferdinand
Type de personne : personne physique
Identification
École nationalité : France
Naissance : Né Saint-Martin-de-Fresnay (Calvados, ville) en 1810
Décés : décédé Paris (Paris, ville) en 1892
Biographie : D'abord marchand de papiers peints à Paris rue ND de Lorette en 1933, il fonde en 1838 la "société A. Collas et Barbedienne", maison qui allait reproduire en bronze les chefs-d'oeuvres des musées, puis les créations des sculpteurs contemporains. Il édita aussi de nombreux bronzes d'ameublement.
Achille Collas avait inventé en 1835 une machine permettant la reproduction mécanique d'oeuvres sculptées inspirée du pantographe de Gatteaux ; il en déposa le brevet en 1839 ; la société débute sa production en 1839 avec des reproductions de l'antique ; dès 1843, avec Rude, il commença l'édition de sculpteurs contemporains, et fut au 19ème siècle, le fondeur qui édita le plus grand nombre d'artistes contemporains.
© Alienor.org, Musée des Beaux-Arts d'Angoulême

Nous ne donnerons pas suite à vos demandes d'estimation financières, veuillez vous rapprocher des salles de vente ou des commissaires priseurs pour ce type de démarche.
Merci de votre compréhension.