Luxe, sport et souvenirs, les achats et dons récents du musées Auto-Moto-Vélo

Une bicyclette Dilecta des années 40

Le vélo Dilecta, la mémoire régionale de l’industrie du cycle.

Les Cycles Dilecta étaient localisés 131 avenue Gambetta à Le Blanc dans l’Indre (à 35 km de Châtellerault). Cette entreprise a produit des vélos mais aussi des motos. Elle a eu une équipe de course de la fin des années 20 aux années 50, comme les Cycles Sutter de Châtellerault. Le musée ne possédait aucun modèle de cette marque, le don du vélo Dilecta comble donc un manque dans les collections du musée. Ce vélo a appartenu au père du donateur. Acheté pendant la Seconde Guerre mondiale, c’est le seul vélo qui lui ait appartenu et qu’il ait utilisé quotidiennement pour se rendre à son travail jusqu’à sa retraite en 1968.

Les Cycles Dilecta étaient localisés 131 avenue Gambetta à Le Blanc dans l’Indre (à 35 km de Châtellerault). Cette entreprise a produit des vélos mais aussi des motos. Elle a eu une équipe de course de la fin des années 20 aux années 50, comme les Cycles Sutter de Châtellerault. Le musée ne possédait aucun modèle de cette marque, le don du vélo Dilecta comble donc un manque dans les collections du musée. Ce vélo a appartenu au père du donateur. Acheté pendant la Deuxième Guerre Mondiale, c’est le seul vélo qui lui ait appartenu et qu’il ait utilisé quotidiennement pour se rendre à son travail jusqu’à sa retraite en 1968.