LA FEMME

 

Le visage ou la silhouette féminine envahit les murs.

Son charme aide à vanter toutes sortes de produits y compris des occupations plutôt masculines comme fumer ou boire.Cela s'explique en partie par l'émancipation, dans tous les domaines, que connaît la femme.

Chéret a compris que la gent féminine pouvait avoir un impact psychologique non négligeable. Il les représentait chatoyantes, séductrices, insaisissables.

Cappiello représente la féminité de façon plus charnelle et procède par de grands aplats de couleur suggestifs. La femme de Capiello a un buste généreux, une taille de guêpe, et s'inscrit dans une forme sinueuse, cambrée, en mouvement.

© Alienor.org, Conseil des musées