DE L'AFFICHAGE A L'AFFICHE

L'apparition de l'affiche en tant qu'objet de série est difficile à dater.

Celle créée par William Caxton en 1477 pour vanter les bienfaits des eaux de Salisbury est la première affiche courante de type moderne. Puis les murs se couvrent d'affiches diverses, qu'elles concernent le Roi et l'Eglise, les thèses historiées ou à images, ancêtres de l'affiche artistique, les affiches de spectacle et les premières affiches commerciales illustrées.

A la fin du XVIIIème siècle, un trop plein d'affiches amène les premières législations.
En 1791, la loi Le Chapelier réserve à l'affiche officielle l'impression en noir sur papier blanc. En 1818, l'Etat instaure le timbrage obligatoire et en 1848 la mention du nom de l'imprimeur devient nécessaire.

Au début du XIXème siècle, les affiches ne sont généralement que de simples textes typographiques qui entretiennent avec l'image un rapport qui est celui du livre. L'invention de la lithographie en 1798 va permettre aux artistes de laisser libre cours à leur imagination.

© Alienor.org, Conseil des musées