Chapiteau géminé à décor de ruban perlé et tailloir

Architecture civile et vie quotidienne

Jeux de société

Les jeux de société se pratiquent dans les espaces de sociabilité habituels du château : la grande salle après le repas, le perron qui permet d'y accéder et la chambre. Mais ils occupent également les armées assiégeant un château ou naviguant en mer.
Si des jeux comme les dés ou la marelle (notre jeu du moulin) sont répandus dans toutes les couches de la société, les échecs et les tables (ancêtre du trictrac et du backgammon) demeurent, jusqu'au XIIe siècle, l'apanage de l'aristocratie.
Originaire d'Inde, le jeu d'échecs a transité par la Perse et le monde arabe, pour parvenir en Occident vers l'an mil. La forme et le nom des pièces, les règles et les couleurs ont alors été progressivement adaptés aux mentalités occidentales. Comme la chasse, le jeu d'échecs est un substitut de la guerre et fait partie de l'éducation aristocratique.
Dans la littérature, on le voit utilisé tour à tour pour provoquer des adversaires, symboliser le combat amoureux ou permettre des ascensions sociales fulgurantes. Le trictrac est issu d'un jeu antique mais son évolution a également été influencée par la tradition arabe.

Luc Bourgeois

  • Dés à jouer, bois de cerf et os long de mammifère. Le jeu de tables, mais également certaines versions des échecs, utilisent deux ou trois dés. Cette pratique a été combattue par l'Église dès le XIe siècle, parce qu'elle assimile ces jeux à des jeux de hasard.

    Voir la fiche du document
  • Roc (tour) d'échecs, bois de cerf. Cette pièce est à l'origine un char tiré par quatre chevaux. Le monde arabe va schématiser sa forme à deux pointes figurant les têtes des chevaux. L'Occident perpétue cette forme mais fait évoluer son identification : le char devient progressivement un château ou roc. Voir la fiche du document
  • Jeton de trictrac à décor figuratif de quadrupède fantastique, bois. Voir la fiche du document
© Alienor.org, Conseil des musées, www.alienor.org Vérifié par A-Prompt Version 1.0.6.0. Niveau WAI 'triple A'
Chapiteau représentant les quatre évangélistes : Matthieu, Marc, Luc et Jean