Bien que très protégée par la loi française (pêche et                                       vente interdites par un arrêté du 25/01/1982), l'espèce souffre encore du                           braconnage et de la pêche accidentelle au chalut sur le plateau continental (surtout                   les immatures). Son aire de répartition est aujourd'hui réduite à la Garonne et à la            Dordogne.

       
      Répartition de l'Esturgeon commun

© Museum d'histoire naturelle de La Rochelle © Alienor.org, Conseil des musées

Retour