Procédures de conditionnement

Pour des objets de faible encombrement (moins d'un mètre cube):

En restant sur le traitement d’objets de faible encombrement (plus simple à gérer), certains musées, comme le musée des Beaux-Arts d’Angoulême, ont choisi de former leur personnel afin de pouvoir effectuer ces traitements en parfaite autonomie. Dans ce cas, les musées ont aussi fait l’acquisition du matériel nécessaire pour effectuer la mise sous anoxie.
Dès que l’objet de musée semble subir l’attaque d’insectes (présence de trous d’envol, partie vermoulue, trace de sciures), il est versé au nombre des pièces à traiter. Il est mesuré de façon à concevoir un caisson en plastique cannelé aux dimensions. Ce caisson formera un support rigide autour duquel sera bâtie la housse (on peut grouper plusieurs objets de même nature à l’intérieur d’une housse). Cette dernière est faite d’un matériau complexe (plastique et aluminium) ou d’un film transparent (afin de visualiser le contenu).

 

© Alienor.org, Conseil des musées, www.alienor.org
Prise de mesures de l'objet pour constituer la housse Une feuille  constituée d'un complexe d'aluminium-plastique enveloppe l'objet à traiter et son support