Depuis la Révolution Française, ce système s'est simplifié mais à perdu en précision en instituant :

  • un poinçon de titre (1er titre à 950 ‰, 2e titre à 800 ‰) qui changera trois fois entre 1798 et 1838 avec une différence entre les poinçons permettant de distinguer la production de Paris et celle de province.
  • un poinçon de garantie qui suit les mêmes changements que le précédent et se substitue à l'ancien poinçon de charge.


Depuis 1838, le poinçon à tête de Minerve, modifié seulement en 1973, réunit à la fois le titre (indiqué par le chiffre 1 ou 2) et la garantie. Il sera donc fort difficile de dater les pièces sorties durant cette longue période et portant seulement en plus le poinçon de maître orfèvre. Le poinçon de garantie est apposé au bureau de la garantie qui dessert généralement plusieurs départements.

Retour sommaire © musées de la communauté d'agglomération de Niort, © Conseil des musées de Poitou-Charentes