L’une des personnalités le plus populaire de l’Art Nouveau fut le dessinateur Alphons Mucha.
Il doit sa notoriété à l’actrice Sarah Bernhardt qui après lui avoir confié la réalisation de l’affiche de sa pièce « Gismonda » en 1894 lui fit signer un contrat pour six ans.

Si l’artiste pu auparavant montrer ses qualités de dessinateur son style aisément identifiable n’était pas encore totalement parvenu à maturité. Ainsi, dans un calendrier de 1894, l’artiste met déjà en place des portraits de personnages en pied (la famille Lorilleux) dans un décor extrêmement chargé de multiples motifs stylisés, parfois orientalisant.

Néanmoins l’exécution montre qu’il n’a pas totalement rompu avec le modèle gréco-romain (Traitement réaliste et classique des portraits, présence de paysages en arrière plan héritée de la Renaissance).poursuivre

© Alienor.org, Conseil des musées, www.alienor.org
Accédez directement à cette partie du chapitre Accédez directement à cette partie du chapitre Accédez directement à cette partie du chapitre