Alienor.org

S'armer pour la guerre

Innovations et études à la Manufacture d'armes de Châtellerault : des armes du système « Gras » au « Lebel »
1870-1890

Contexte

2 septembre 1870, en France, c'est le choc de Sedan.
Inquiet de la montée de la puissance prussienne qui cherche à unifier les états allemands à son profit, l'empereur Napoléon III se laisse entraîner à déclarer la guerre à la Prusse en juillet 1870. Cependant, mal équipée et mal commandée, l'armée française subit une lourde défaite à Sedan. Ce choc, qui met fin au Second Empire remplacé par la IIIe République, isole diplomatiquement la France pour une vingtaine d'années et l'ampute d'une partie de son territoire annexée par le nouvel Empire allemand proclamé en janvier 1871. La France a désormais les yeux tournés vers la « Ligne bleue des Vosges » derrière laquelle se trouvent les provinces perdues, l'Alsace et une partie de la Lorraine. Malgré le désir de revanche, la France n'a alors ni alliés ni moyens de s'opposer seule au nouvel Empire allemand.

Par pragmatisme politique, les républicains au pouvoir tels Gambetta ou Ferry adoptent vers 1885 un nationalisme d'expansion coloniale : contrôle de la péninsule indochinoise, protectorat en Tunisie… L'expansion coloniale permet de redonner à la France le sentiment d'être une puissance internationale.