La demi-berline du musée de Thouars

L'extérieur de la caisse est peint en bleu roi, chaque panneau a reçu un encadrement formé d'une frise gris clair avec des rehauts de blanc, composée d'une guirlande de bleuets enlacés autour d'un rang de perles ; ceux des portières et du fond possèdent la trace d'un blason aux armes des Liniers et des Beufvier de Paliniers.
Le rebord interne du marchepied est décoré du même motif de fleurettes.

Les boucles rectangulaires des soupentes, dont les piqûres décrivent des ondes, reprennent le motif des fleurettes répété en frise ; l'ardillon qui arrête la courroie s'achève en simulant un nœud de ruban.

Les quatre ressorts à la Dalesme (autrement nommés ressorts à lame plate), formés de bandes de métal appliquées en superposition débordante, adoptent la forme d'un S très étiré orné par un chapelet de lyres stylisées. Toutes les autres ferrures (boucles, arcs-boutants, supports…) présentent le motif récurrent de la fleurette à quatre pétales en croix, ainsi que des feuilles d'acanthe.

Les trains sont recouverts par une peinture de couleur vert bouteille.

Description extraite de : Vouhé (G.), "La demi-berline de Monsieur de Liniers".

© Alienor.org, Conseil des musées